Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticAnalyses in vitroDosage de S-DHEA
vendredi 15 mai 2015

Le dosage de sulfate de déhydroépiandrostérone

Le dosage de sulfate de déhydroépiandrostérone ou S-DHEA permet de mesurer le taux de concentration de cette substance dans le sang et d'étudier les capacités des glandes surrénales. Il aide également à détecter des troubles hormonaux et à aider le médecin dans l’administration d’un traitement adéquat.

Dérivée du cholestérol, la déhydroépiandrostérone ou en abrégé DHEA est une hormone produite en grande partie par les glandes surrénales. Elle est également fabriquée dans une proportion moindre au niveau des ovaires ou des testicules. Cette hormone subit des modifications biochimiques lorsqu’elle se retrouve dans le sang.

Elle se change alors en sulfate de déhydroépiandrostérone ou de S-DHEA. La DHEA pourrait jouer un rôle dans le vieillissement des individus. En effet, la quantité de DHEA baisse fortement lorsqu’on atteint les 30 ans d’âge. Cependant, ce fait varie plus ou moins d’un individu à l’autre.

L’objectif du dosage

Le dosage du S-DHEA permet d’établir les potentialités de la glande surrénale et d’étudier les variations du taux de DHEA au fil des années. L’analyse est demandée lorsque le patient montre des signes d’hirsutisme, de puberté précoce, d’aménorrhée ou d’infertilité.

Chez les nouveau-nés, le dosage du S-DHEA joue un rôle important dans l’exploration d’une ambiguïté sexuelle. Il sert principalement à déceler des anomalies enzymatiques.

Le dosage de cette hormone est aussi prescrit avant un traitement par DHEA. Le traitement par DHEA a pour objectif de traiter une carence en DHEA. Certaines études ont prouvé que le traitement par DHEA permet d’améliorer la condition physique et mentale des individus de plus de 70 ans.

Pour les analyses, les spécialistes mesurent de préférence le taux de S-DHEA plutôt que le taux de DHEA. Comparé à la DHEA, le SDHEA a la particularité d’avoir une demi-vie plasmatique plus grande et est présent en plus grande quantité dans le sang.

Le prélèvement

Pour les analyses, le laboratoire utilise du sang veineux. L’échantillon de sang est donc prélevé sur une veine du pli du coude. Contrairement aux autres dosages hormonaux, il n’est pas obligatoire de se rendre à une heure précise pour le prélèvement. En effet, le taux de concentrations de S-DHEA est relativement constant.

Les valeurs de référence

Le taux de SDHEA est relativement élevé à la naissance. Ce taux baisse fortement entre 1 et 6 ans avant de s’accroître et atteindre sa valeur maximale entre 20 et 30 ans. Ce taux situe entre 700 et 4250 ng/ml chez les femmes et entre 1240 et 5500 ng/ml chez les hommes. À partir de 30 ans, ce taux baisse progressivement chez les deux sexes.

L’interprétation des résultats

En fonction des résultats obtenus, le médecin pourra dépister un trouble hormonal ou prescrire au patient un traitement par DHEA. Un taux élevé de SDHEA peut être dû à une pathologie cancéreuse (cancer surrénalien), à une forte consommation d’alcool ou à une activité sportive régulière.

Un taux extrêmement bas de S-DHEA signifie une carence de l’hormone et/ou un dysfonctionnement des glandes surrénales. Avant de prescrire le traitement, le médecin devra s’assurer de la présence de cette carence. Il est donc possible que le médecin prescrive d’autres examens comme le dosage de testostérone ou d’œstradiol.


Messages

  • 8 mars 2016, 14:41, par CHAVAND

    Bonjour,

    J’ai 59 ans et mon analyse DHEAS datant du 1er mars 2016
    est de 1961 ng/mL et 5338 nmol/L. Je souhaiterais avoir un commentaire sur ces résultats. Merci.
    Mes salutations les meilleures.
    Mr Chavand

  • 30 mars 2016, 11:19, par GiMu

    Bonjour
    je prends de la DHEA depuis 1 an et mon taux de SDHEA est monté à 3900ng/ml.
    Le médecin m’a dit d’arrêter au moins pendant 1 mois la DHEA.
    Qu’en pensez vous svpl. Es-ce dangereux tant de sulfates dans le sang ?
    Cordialement
    Gimu

  • 3 avril 2016, 13:04, par Eymard

    Bonjour,
    @Mr Chavand
    Ne vous inquiétez pas outre mesure, veuillez simplement suivre l’avis de votre médecin traitant qui vous indiquera la voie à suivre après un examen minutieux et complet.
    Cordialement

    @GiMu
    Il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Votre taux de SDHEA n’est dû qu’à la prise régulière de DHEA. Il vous suffit de faire confiance à votre médecin et de suivre ses prescriptions.
    Cordialement

  • 8 avril 2016, 10:40, par Annick

    Bonjour, j’ai 54 ans mon taux est de 86 ng/ml je suis très fatiguée, perte de poids. .je m’inquiète beaucoup sachant que la norme est de 354 à 25 60 pour mon âge que faire ? Merci d’avance pour vos réponses

    • 8 avril 2016, 17:09, par Julien

      Bonjour Annick,
      Il faut consulter votre médecin qui, en fonction du diagnostic qu’il établira, vous prescrira éventuellement un traitement par DEA ou vous indiquera la conduite à suivre. Je vous souhaite un prompt rétablissement.
      Merci

  • 16 mai 2016, 14:12, par celine

    Bonjour,
    Quel medecin faut-il consulter quand le taux est élevé ? un Gynecologue ou autre ?
    Merci

    • 18 mai 2016, 08:28, par Julien

      Bonjour,
      En cas de déséquilibre hormonal majeur, votre médecin traitant peut vous amener à consulter un endocrinologue.
      Cordialement

  • 19 juillet 2016, 18:26, par rosa

    Bonjour, j’ai les opk et d’après mes analyses mon résultat du sulfate de dehydroepiandrosterone est de 2984ng/ml (j’ai 20 ans)

  • 24 septembre 2016, 00:35, par ouafae

    Ma fille de 17 ans à un taux de dhea sulfate de 687 microgramme par dl et testostérone 1.9 progestérone 4.5 est ce grave ? Est ce une tumeurs

  • 28 septembre 2016, 15:28, par Morgane

    Bonjour,
    Mon cas est un peu particulier et je songe à consulter un second endocrinologue mais au préalable, votre avis pourrait m’être utile.
    Dosage hormonal : valeur de testostérone (selontechnique ELFA) à 1.52 ng/mL (norme supérieure normalement à 0.9) et LH, FSH, oestradiol, progéstérone et cortisol ok, dans les normes selon les valeurs de référence.
    Je précise test fait au dernier jour du cycle, la veille d’avoir mes règles, à jeun le matin.
    Du coup, dosage plus méticuleux de mes hormones androgènes : testostérone à 0.68 ng/mL, technique ECL, au-dessus de la norme supérieure fixée à 0.481, SDHA à 5.84 ug/mL alors que la norme de référence supérieure est de 3.4 puis dosage de la testotérone biodisponible, de l’androstènedione Delata 4 et 17 alpha hrydoxy progéstérone qui sont toutes les trois dans les valeurs de référence, test fait à J4.
    J’ai fait une écho des ovaires qui m’indique ovaires de taille normale mais avec nombreux microkystes (10 et 15 sur chaque ovaire).
    D’après mon endocrino, cela serait un Syndrome des Ovaires Polykistiques et elle me conseille de perdre du poids car j’ai un IMC en surpoids et un hirsutime modéré mais qui s’étend.

    Mais je m’inquiète, sur le net je lis que le SDHA est aux glandes surrénales...

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci !

    • 29 septembre 2016, 10:41, par Eymard

      Bonjour Morgane,
      Merci d’avoir pris la peine de bien expliquer votre situation. Dans votre cas aussi, votre médecin endocrinologue (spécialiste des désordres hormonaux) a posé un bon diagnostic et il est bon pour vous de suivre ses recommandations. Vous auriez pu le savoir tout de suite en cherchant dans la bonne direction. (Par exemple, quels sont les symptômes d’un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ?, comment diagnostique-t-on un SOPK ?).
      Cette page du Figaro (http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/ovaires-polykystiques/quest-ce-que-cest) donne une réponse juste et succincte à votre préoccupation. Si vous voulez en savoir encore plus, la page suivante vous sera très utile : http://www.cwhn.ca/fr/node/40863.
      Vous pouvez consulter un autre médecin si vous avez encore un doute, malgré ces explications.
      Cordialement

  • 2 décembre 2016, 12:48, par Laura

    Bonjour,
    Est-ce qu’avoir un taux élevé peut provoquer une chute de cheveux ?
    Cordialement

    • 3 décembre 2016, 08:22, par Eymard

      Bonjour,
      Oui, un taux très élevé de DHEA (dû au surdosage) peut même accélérer la chute des cheveux et provoquer de l’acné. C’est pourquoi la prise de cette hormone doit se faire sur surveillance médicale.
      Cordialement

  • 3 mars, 15:31, par chuppa

    Bonjour,
    Je suis agée de 29 ans .
    Suite a une visite chez le gynécologue on décide de faire un bilan hormonal ( car règle très irrégulière , grosse prise de poids alors que mon alimentation est équilibré et j’ai aussi beaucoup de mal a perdre du poids) Le gynécologue a pensé a un SOPK mais après l’échographie RAS. Ovaires parfait. Et je dois attendre le mois de mai pour voir un endocrinologue (Date la plus proche que j’ai trouvé)
    Donc le bilan donne ceci :

    Glycémie a jeun : 6.18 mmol/l
    1.11 g/l
    Endocrinologie

    TSH Ultra sensible 1.41 uUi/ml

    T4 Libre 15.32 pmol/l
    1.19 ng/dl

    SDHEA 411.7 ug/dl
    FSH 8.2 mUI/ml
    LH 7.6 mUI/ml
    Oestradiol 28.1 pg/ml

    Prolactine 318 uUI/ml

    Testostérone totale 0.560 ng/ml

    DELTA4 - ANDROSTENEDIONE 9.4 nmol/ l
    2.7 ng/ml

    Qu’en pensez-vous ?

  • 11 avril, 15:48, par lili

    Bonjour mon fils de 7 mois à fait une prise de sang pour mesurer sa Dhas pour cause de pilosité pubienne . Il a 164 nmo.l . Et la testostérone à 0.03 .
    Je ne sais pas si tout est normal ? Merci

  • 30 mai, 11:07, par GOYARD

    Depuis des années je suis dépressive , j’ai été suivi par un psychiatre pendant 15 ans mais cela n’a pas changé grand chose et de temps en temps tentative de suicide : alcool plus médicaments antidépresseurs et somnifères, anxiolytique : un raz le bol de ma vie par moment, plus envie de rien, et je me demande si je n’aurais pas un taux bas de DHEA étant donné que j’ai 67 ans. Mon médecin n’a pas voulu me faire une ordonnance me disant que ce n’était pas remboursé alors que cela est remboursé, je ne le comprends pas et je veux faire cette analyse en payant moi même car prendre de la DHEA pourrait , s’il m’en manque , améliorer peut être ma vie dans tous les sens du terme : être plus gaie, retrouver une libido, avoir une belle peau etc. Qu’en pensez vous ? Je vous remercie

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.