Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoCoronarographie
mercredi 7 décembre 2016

Coronarographie : objectifs, préparation, déroulement et risques ?

La coronarographie est un examen radiographique consistant à opacifier les artères alimentant le cœur ce qui les rendra visibles sur les clichés radiographiques. Cet examen est réalisé lorsque le médecin suspecte la présence d’une obstruction des vaisseaux sanguins ou d'infarctus du myocarde ou d'angine de poitrine.

La coronarographie permet de détecter les anomalies de la circulation sanguine. La coronographie peut être associée à une dilatation du vaisseau (angioplastie).

Quand réalise-t-on une coronarographie ?

La réalisation de la coronarographie peut être demandée lorsque le patient se plaint de douleurs persistantes au niveau de la cage thoracique. Le médecin peut aussi demander cet examen lorsqu’il constate que l’électrocardiogramme du patient est anormal ou lorsque le taux d’enzymes cardiaques est élevé.

Comment se préparer à une coronarographie ?

La réalisation de la coronarographie nécessite une préparation particulière. En effet, cet examen nécessite une hospitalisation d’une durée minimum de douze heures. Le jour de l’examen, le patient doit être à jeun au moins six heures avant le début de l’examen. La zone où sera réalisée la ponction sera rasée.

Les personnes présentant une allergie à l’iode et celles atteintes d’une affection de la thyroïde doivent signaler ce fait à leur médecin avant la réalisation de cet examen. Tout antécédent médical et chirurgical doit être signalé avant la réalisation de cet examen. En outre, certains traitements médicamenteux devront être arrêtés avant cet examen. Les personnes allergiques devront prendre des comprimés la veille et le jour de l’examen.

Déroulement de l’examen

Une fois dans la salle d’examen, le patient est installé en position allongée. Après avoir désinfecté et anesthésié la zone où doit être placée le cathéter, une ponction est réalisée au niveau d’une artère. Généralement, la ponction est réalisée au niveau du pli de l’aine ou au niveau du poignet droit. Après la pose du cathéter, le produit de contraste sera injecté dans le réseau vasculaire. Ensuite, plusieurs clichés seront réalisés. Lors de la prise des clichés, il sera demandé au patient d’inspirer profondément et conserver l’air dans les poumons pendant un moment.

Par ailleurs, il est important que le patient reste immobile lors de la réalisation des radiographies. Après cette étape, le cathéter est retiré et une forte pression est exercée au niveau de la zone de ponction. Cela a pour but d’éviter l’apparition d’un hématome. Le patient devra rester allongé quelques heures. À la fin de l’examen, il est recommandé au patient de boire une grande quantité d’eau pour faciliter l’élimination du produit de contraste.

Risques et effets secondaires

La coronarographie est réalisée avec de faibles doses de rayons X, elle est donc sans danger. Mais, cet examen ne doit pas être réalisé pendant la grossesse. Les femmes enceintes ou celles qui pensent l’être doivent le signaler au médecin. Aussi, il est important de signaler au médecin tout traitement en cours. Des réactions allergiques provoquées par l’iode contenu dans le produit de contraste peuvent survenir. Par ailleurs, la coronographie n’est pas douloureuse. L’injection du produit de contraste peut provoquer une sensation de chaleur, mais celle-ci est passagère.


Messages

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.