Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoGalactographie
jeudi 8 décembre 2016

Galactographie : préparation, déroulement, effets, résultats et interprétation

La galactographie est un examen utilisant les rayons X pour étudier le canal galactophore. Le canal galactophore est le canal par lequel transite le lait des glandes mammaires jusqu’aux mamelons. Cette technique aux indications bien précises est réalisée par un personnel expérimenté.

Il ne fait pas confondre la galactographie à la mammographie, car même si ces deux examens utilisent les rayons X, ils sont très différents. En effet, la mammographie étudie la glande mammaire à la recherche d’un éventuel cancer du sein tandis que la galactographie est un examen complémentaire à la mammographie et recherche la cause d’un écoulement anormal au niveau du canal du mamelon.

Préparation

Cet examen ne nécessite pas de préparation particulière. Mais il est à noter qu’il doit être réalisé dans la première partie du cycle. Par ailleurs, le jour de l’examen, il faut éviter d’appliquer des produits de beauté sur le sein. Pour les personnes présentant une allergie au produit de contraste, des comprimés à prendre la veille et le jour de l’examen leur seront prescrits pour limiter l’apparition d’éventuelle réaction allergique.

Déroulement de l’examen

La réalisation de cet examen n’est possible que lorsque l’écoulement au niveau du mamelon est non lactescent et spontané. Par ailleurs, cet écoulement doit provenir d’un seul pore du mamelon et doit être assez abondant le jour de l’examen.

La première étape de cet examen consiste à repérer le pore responsable de l’écoulement et réaliser une dilatation de celui-ci. Ensuite, après avoir anesthésié la zone avec gel, le radiologue à l’aide d’une fine sonde injecte le produit de contraste iodé dans l’orifice du canal galactophore. Puis, plusieurs clichés radiographiques, de face et ensuite de profil, sont réalisés sous faible compression.

Effets secondaires et contre-indication

Vu la faible quantité de rayons X utilisés, la galactographie est sans danger. Cependant, certaines patientes peuvent être allergiques au produit de contraste.
La galactographie ne provoque pas de douleurs. Cependant, à la suite de cet examen certaines personnes peuvent ressentir des picotements ou une légère irritation du mamelon. Ces signes surviennent rarement et disparaissent assez rapidement.

Lorsque l’écoulement au niveau du mamelon est trop faible, il est impossible de réaliser une galactographie. Dans ce cas, d’autres techniques d’imagerie seront envisagées. En outre, la galactographie est contre indiquée pendant la grossesse. Il est donc important pour la patiente de signaler à son médecin si elle pense être enceinte.

Résultats et interprétations possibles

Dès la fin de l’examen, une première interprétation des résultats sera faite par le radiologue. Les résultats définitifs sont disponibles le même jour.
Dans la majeure partie de cas, l’écoulement est provoqué par une tumeur bénigne ou un papillome. Aussi cet examen peut révéler une inflammation du canal galactophore. Par ailleurs, les résultats de cet examen sont forts utiles pour guider le chirurgien sur la nécessité de réaliser une intervention.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.