Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDiagnosticExamens in vivoSialographie
mardi 6 décembre 2016

Sialographie, examen in vivo des glandes salivaires

La sialographie est un examen utilisant les propriétés radio-opacifiantes de l’iode pour rendre visible les glandes salivaires sur des clichés radiographiques. Examen simple à réaliser et prenant très peu de temps, cet examen permet de diagnostiquer diverses affections des glandes salivaires.

La sialographie permet d’étudier les glandes sous maxillaires et parotidiennes et de déceler une éventuelle affection au niveau de ces glandes.

Quand réalise-t-on une sialographie ?

La sialographie est réalisée lors du bilan des coliques salivaires. Cet examen permet de déceler la présence de calculs, de déterminer leur nombre ainsi que leur position. Il permet aussi de repérer d’éventuelles malformations au niveau des canaux excréteurs. En outre, la sialographie permet de rechercher la présence d’une affection inflammatoire ou les causes d’une sécheresse de la bouche. Le médecin demande la réalisation de cet examen lorsque le patient se plaint de douleurs lors des repas et lorsque des gonflements sont visibles.

Comment se préparer à une sialographie ?

Cet examen ne nécessite pas de préparation particulière. Pas besoin d’être à jeun le jour de l’examen. Le patient devra cependant prévenir le médecin de ses traitements en cours et aussi s’il est allergique à certaines substances pour que des précautions soient prises. Pour les personnes allergiques à l’iode présent dans le produit de contraste, des médicaments destinés à limiter la survenue de réactions allergiques leur seront prescrits. Par ailleurs, le patient devra apporter un citron le jour de l’examen.

Déroulement de l’examen

D’abord, le patient est installé sur la table d’examen en position assise ou couchée. Une première série de clichés radiographique est réalisée avant injection du produit de contraste. Ensuite, à l’aide d’un cathéter très fin, le radiologue injectera le produit de contraste dans le canal de la glande salivaire.

Dans certains cas, on peut demander au patient de boire quelques gouttes de citron. Cela a pour but d’augmenter la production de salive ce qui facilitera l’examen. Après l’injection du produit et sa diffusion au niveau des glandes salivaires, plusieurs clichés de la glande seront pris dans différentes positions. Il est demandé au patient de bouger le moins possible pendant la prise des clichés. La sialographie est un examen rapide qui dure moins d’une heure.

La salle dans laquelle se passe la sialographie se compose de deux pièces. La première contient l’appareil servant à réaliser l’examen. Cet appareil est composé d’une table basculante et d’un bras articulé dont le rôle est d’émettre les rayons X. cette pièce est séparée de la seconde par une vitre protectrice. Dans la seconde pièce, on retrouve le pupitre de commande.

Risques et effets secondaires

Les complications sont très rares. La sialographie est par ailleurs sans danger, car les doses de rayons X utilisées sont très faibles. Cependant, par mesure de sécurité des précautions doivent être prises pour sa réalisation chez la femme enceinte afin de protéger le fœtus. Quant au produit de contraste, il peut provoquer des réactions allergiques chez certains patients. Par ailleurs, même si l’injection du produit de contraste peut provoquer une sensation désagréable, la sialographie est un examen indolore. Aussi le fait de rester longtemps la bouche ouverte peut être inconfortable.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.