Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersOs et articulationsCoudeCompression du nerf ulnaire
samedi 24 juin 2017

Coude, compression du nerf ulnaire

Le nerf ulnaire encore appelé nerf cubital parcourt tout le membre supérieur et est responsable de la sensibilité de la moitié interne de la paume ainsi que celle du cinquième doigt et de la moitié interne du quatrième doigt. Son trajet peut être entravé au niveau du coude. C’est le site de compression le plus fréquent de ce nerf. Le traitement de cette affection est essentiellement chirurgical.

La compression du nerf ulnaire au niveau du coude est une affection fréquente. Vu l’importance de ce nerf dans le fonctionnement de la main, sa compression peut avoir de graves conséquences. Sa prise en charge doit donc se faire assez tôt.

Causes

La compression peut être causée par un canal naturellement trop étroit. Cette affection peut survenir à la suite d’une fracture d’un des os formant l’articulation du coude. La présence d’un kyste ou d’une anomalie des structures avoisinantes peut provoquer une compression du nerf cubital. Certaines habitudes qui entrainent une pression continue de longue durée sur le coude peuvent favoriser l’apparition de cette affection.

Symptômes

La personne atteinte par cette affection ressent une sensation de gêne et des engourdissements au niveau du quatrième et du cinquième doigt. Une perte de sensation au niveau de ces doigts peut survenir. Dans certains cas, on peut observer une faiblesse musculaire avec souvent une fonte de certains muscles de la main.

Comment se fait le diagnostic de la compression du nerf ulnaire ?

En plus de l’examen clinique, un électromyogramme ou EMG est réalisé. Cet examen permet d’étudier le fonctionnement nerveux. Grâce à cet examen, il est possible de trouver avec la zone nerveuse lésée et il permet également de mesurer la gravité de la lésion. Par ailleurs, des radiographies de l’articulation seront effectuées pour déceler un éventuel problème osseux pouvant être à l’origine de la compression du nerf cubital.

Traitements

Dans la plupart des cas, le traitement est chirurgical. Mais lorsque les symptômes sont intermittents, il est possible d’opter pour un traitement médical.

Traitement médical

Ce traitement consiste d’abord à modifier, voir supprimer toutes les habitudes qui ont favorisé l’apparition de cette compression. Il faut également éviter de prendre appui de façon prolongée sur les coudes et rester trop longtemps les coudes fléchis. Contre les douleurs, des anti-inflammatoires seront prescrits et le port nocturne d’attelle peut se révéler efficace.

Traitement chirurgical

L’intervention consiste à réaliser une neurolyse. Le chirurgien sectionne les arcades fibreuses qui entravent les mouvements du nerf. Dans certains cas, une transposition est réalisée. Cette intervention consiste à déplacer le nerf en avant du coude. Il peut aussi arriver que l’ablation d’une saillie osseuse soit effectuée.

Ces différentes interventions se font en ambulatoire et sous anesthésie locorégionale. Dans la plupart des cas, le traitement chirurgical donne de bons résultats et les douleurs disparaissent au bout de quelques mois. Cependant, les fourmillements au niveau du quatrième et du cinquième doigt peuvent persister ainsi que la perte de force.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.