Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersRégime paléolithiqueBonnes graisses
mardi 22 novembre 2016

Quelles graisses faut-il consommer ?

Contrairement aux idées reçues, le corps humain est conçu pour utiliser la graisse comme principale source d'énergie. Quand il le fait, il produit des corps cétoniques, qui sont bénéfiques pour une bonne santé.

Mis à part les huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés et en oméga 6 qu’il faut absolument éviter, il existe une diversité de graisses pouvant être utilisées dans le cadre d’un régime paléo.

L’huile de coco

C’est l’une des favorites dans le monde paléo. En fait, tous les produits issus de la noix de coco sont devenus des aliments cultes pour beaucoup de personnes suivant un régime paléo. L’huile de coco est constituée de 92% de graisses saturées qui la rendent très stable durant la cuisson. Cette huile confère un goût subtil et un parfum inégalable à vos plats. Cette huile contient 47% d’acide. L’acide laurique est un acide gras à chaîne moyenne rare, qui est censé être l’acide gras le plus facile à digérer. L’acide laurique possède également des propriétés antimicrobiennes et antifongiques naturelles.

Les graisses animales (bœuf, canard, porc)

Ces matières grasses sont l’essence du régime paléo. L’homme des cavernes a mangé la graisse des animaux pour se fournir en énergie. Bien sûr, ces animaux étaient en bonne santé. Ils vivaient dans la nature et mangeaient ce qu’ils étaient censés manger. Ce facteur est important, car les graisses accumulent les toxines. La plupart des graisses animales sont saturées. Elles sont donc idéales pour la cuisson à température haute. Un autre avantage est le coût très abordable de ces corps gras. Il est même possible des les avoir gratuitement, en raison de la publicité mensongères dont ces produits font l’objet. Solides à température ambiante, ces matières grasses sont également très faciles à conserver.

L’huile d’olive

Oui, c’est une huile végétale, mais elle est principalement constituée d’acides gras mono-insaturés, une source de graisses qui est très bénéfique pour la santé. Il ne faut cependant pas cuisiner avec elle, car elle va brûler et s’oxyder très facilement. Elle est par contre excellente lorsqu’elle est utilisée comme assaisonnement sur des repas déjà cuits. Une huile d’olive extra-vierge offre beaucoup de bienfaits pour la santé. Les huiles d’olives conservées dans des bouteilles sombres et qui ne sont pas top âgées sont les meilleures. Afin de ralentir l’oxydation, il est conseillé de les conserver dans des endroits sombres. Il est aussi possible de les conserver au réfrigérateur.

L’huile d’avocat

L’avocat est l’un des rares fruits, qui soit essentiellement constitué de matières grasses. Il contient des quantités non négligeables de vitamine E, de vitamines B, de potassium et de fibres. Les matières grasses qu’il contient sont surtout des acides gras mono-insaturés. Il s’agit donc d’un bon choix. L’huile d’avocat est idéale pour les vinaigrettes et la fabrication de mayonnaise maison. Les avocats entiers sont délicieux en salades et en poulet guacamole avec du jus de citron et des tomates. Avec sa richesse exceptionnelle en nutriments, ce fruit constitue l’une des références du régime.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.