Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersRégime paléolithiquePaléo et obésité
vendredi 2 décembre 2016

Cinq (5) idées reçues sur l’obésité

De nombreuses pratiques et aliments tout à fait sains ont été insidieusement incriminés afin de disculper les vrais coupables. Dans les lignes qui suivent, nous allons vous présenter 5 éléments qui ont été faussement accusés d’être à l’origine de l’obésité.

Sodas édulcorés

Les boissons sucrées contribuent certainement à l’obésité et cela est évident pour tout le monde, sauf pour l’industrie des boissons gazeuses et les études qu’elle finance. Il n’y a cependant aucune évidence significative sur le fait que les boissons gazeuses édulcorées provoquent un gain de poids. Certaines études ont estimé que la consommation de soda diététique était associée à une prise de poids, mais la causalité est discutable, car ces personnes étaient en plus soumises à des régimes amaigrissants inappropriés. Nous savons que la plupart des régimes amaigrissants sont totalement contre-productifs. Aucune étude n’a pu établir de façon formelle un lien entre la consommation de sodas édulcorés et l’obésité, du moins pas avec les quantités que boit généralement un humain.

Glucides issus d’aliments complets

Le sucre raffiné est fondamentalement nocif, mais ce n’est pas le cas des glucides issus d’aliments entiers. Ces derniers ne causent pas l’obésité. Beaucoup de groupes de chasseurs-cueilleurs avaient un régime alimentaire riche en glucides, sans être pour autant obèses. Une étude menée sur les tribus de chasseurs-cueilleurs a montré que 40% des calories qu’ils ingéraient provenaient de glucides. Lorsqu’on soumet des personnes à un régime faible en glucides ou à un régime riche en calories tout en conservant le même nombre de calories, on se rend compte que ces personnes perdent la même quantité de poids.

Escalators

De nombreuses personnes semblent particulièrement accrochées à l’idée de prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, et il ya des tonnes d’études sur les différentes façons d’amener les gens à prendre les escaliers. Mais tout cela est basé sur une idée totalement fausse selon laquelle les escalators et les ascenseurs économisent suffisamment de calories pour faire une grande différence. En réalité, cela ne fonctionne pas de cette façon. Prendre l’escalator permet de brûler 3 calories. Prendre l’escalier n’en consomme que 11. La différence n’est que de 8 calories, soit l’équivalent de 2 fraises.

Aliments génétiquement modifiés

Huit études ont examiné l’effet de la consommation d’OGM sur les animaux. Ces 8 études ont toutes conclu que la consommation d’aliments génétiquement modifiés n’avait aucune influence significative sur la prise de poids. Ces études ont relevé que le maïs OGM et le soja OGM ont été introduit aux USA en 1970, tandis que l’épidémie d’obésité a explosé en 1996. Ce timing disculpe donc les aliments OGM.

Chauffage

L’argument selon lequel « le chauffage cause l’obésité » n’a aucun sens. Les humains ont chauffé leurs maisons pendant des milliers d’années, mais le taux d’obésité n’a commencé à s’accélérer qu’à la fin des années 1970. Donc le calendrier ne concorde pas. Et aucune étude réelle ne soutient l’idée que le froid a un avantage net pour la combustion de calories.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.