Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersRégime paléolithiqueViande et régime paléo
samedi 26 novembre 2016

La consommation de viande dans le régime paléo

Le régime paléo encourage la consommation de viande, mais pas n’importe laquelle. Ce mode d’alimentation révolutionnaire ambitionne de faire retrouver à l’homme moderne l’excellente santé physique et mentale, dont jouissaient ses ancêtres du paléolithique. Il faut donc que cette viande contribue à cet objectif.

Dangers liés à la viande industrielle

Jusqu’à une époque très récente, le cheptel était élevé d’une manière très naturelle, le bétail vivait en plein air et consommait la même nourriture que ses parents sauvages. Les ruminants se nourrissaient exclusivement d’herbes. Cette pratique a complètement changée en à peine deux siècles. Les animaux sont désormais emprisonnés. Ils vivent dans leurs excréments et on les nourrit d’une façon complètement irrationnelle. On ajoutait des protéines animales à la nourriture des bovins qui sont pourtant des herbivores stricts. Cette pratique est d’ailleurs à l’origine de la maladie de la vache folle. On ajoute des substances très nocives à l’alimentation des animaux. Au USA, des hormones sont ajoutés à la nourriture des bovins afin qu’ils croissent plus vite. Ces pratiques n’ont d’autres conséquences que l’empoisonnement de la viande et la mise à mal de la santé de ceux qui la consommeront.

Avantages à consommer la viande d’animaux élevés de façon naturelle

Les animaux élevés en plein-air et qui libres de leurs mouvements sont plus épanouis et moins sujets au stress. Lorsqu’il est stressé, tout organisme produit des composés toxiques qui se retrouvent dans sa viande. Un animal heureux produit bien au contraire des composés bénéfiques à la santé de ceux qui consommeront sa viande. Contrairement aux aliments industriels bourrés d’additifs et de substances très toxiques, la nourriture consommée par les bêtes élevées en plein air est plus saine. Le cheptel consomme la même nourriture que les espèces sauvages et est sujet à moins de pathologies. Les animaux ne vivant pas dans leurs excréments, les risques d’intoxication alimentaire liés à des bactéries pathogènes sont moins élevé. La viande de tels animaux est riche en nutriments et n’est pas pauvre comme celle des bêtes élevées de façon industrielle.

Un mode d’élevage durable

L’élevage industriel a une empreinte écologique très large. La concentration d’un nombre impressionnant d’animaux au même endroit contribue à la pollution de l’environnement et finit par nuire à la santé des personnes. La viande est transportée sur de grandes distances, ce qui contribue au réchauffement climatique par l’émission de gaz à effet de serre. Refuser une telle viande, c’est faire le choix de protéger l’environnement. Refuser d’acheter de la viande transportée sur de longues distances, c’est contribuer à la réduction des gaz à effet de serre. Etre paléo, c’est être avant tout climatiquement et environnementalement responsable.

En faisant le choix de manger des animaux élevés en plein air, bien traités et élevés dans des fermes locales, vous préservez votre santé des nuisances causées par la viande industrielle. Vous dites non à la cruauté envers les animaux et vous refusez un mode de production dénué d’éthique et de bon sens. Vous faites également le choix de protéger l’environnement dans lequel vous vivez.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.