Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersRégime paléolithiquePerte de poids et régime paléo
mardi 29 novembre 2016

Perdre de la masse graisseuse par le régime paléo

La perte de poids n’est pas le principal objectif que visent la plupart des personnes qui désirent maigrir. Elles se soucient plutôt de la perte de graisse. Si elles avaient la forme désirée, ces personnes ne se soucieraient pas de leur poids. Sans être une panacée, le régime paléo permet de perdre de la masse graisseuse sans soumettre le sujet aux contraintes excessives des régimes classiques. Très souvent, on se demande : mais est-ce possible ? Est-ce accessible à tout le monde. Lucarne sur ce procédé simple et peu contraignant !

Consommer des protéines en quantité

Perdre de la masse musculaire est la chose la plus dangereuse qui puisse survenir au cours d’un régime amaigrissant. De nombreuses études ont mis en évidence l’effet bénéfique d’un régime hyper-protéiné sur la préservation de la masse maigre. Ce type de régime permet de perdre du poids tout en préservant sa masse musculaire. D’autres études montrent que la consommation de protéines animales est plus bénéfique que celle de protéines d’origine végétale. Consommer de la viande d’animaux en grande quantité telle que le recommande le régime paléo est la meilleure façon de perdre de la masse graisseuse tout en préservant ses muscles. Ce régime constitue donc une révolution dans le milieu du fitness.

Inutile de se bourrer de fibres

Les diététiciens et autres nutritionnistes ne cessent de vanter les mérites des fibres diététiques dans les régimes amaigrissants. Cette réputation est totalement surfaite, car celles-ci ne peuvent permettre de perdre uniquement que de la graisse. Dans une étude conduite au laboratoire d’obésité et d’énergétique à l’université de Tufts aux USA, les chercheurs se sont évertué à déterminer l’effet des fibres alimentaires dans la perte de masse graisseuse.

Ces chercheurs ont nourri deux groupes de personnes ayant un indice de masse corporelle supérieur à 45 avec des céréales complètes et des céréales raffinées. Les résultats n’ont montré aucune différence significative entre les deux groupes. Quelle que soit leur qualité, les fibres alimentaires ne contribuent pas à la perte de graisse et à la préservation des tissus musculaires.

Faire de l’exercice

Les exercices physiques constituent la méthode la plus performante pour faire fondre ses tissus adipeux tout en préservant sa masse musculaire. Des études menées sur des femmes ménopausées ont montré que les exercices physiques accroissaient la perte de tissus adipeux tout en favorisant la préservation des muscles.

Cette étude conduite par des chercheurs du département de sciences alimentaires et de nutrition humaine de l’Université de l’Illinois aux États-Unis, a montré que la consommation de grandes quantités de protéines animales et les exercices physiques avaient des effets additifs. En compilant plusieurs études, certains chercheurs ont réussi à montrer que quel que soit le sexe, un régime hyper-protéiné combiné à des exercices physiques avait un grand impact sur la perte de tissus adipeux et la préservation des tissus maigres.

Si vous désirez affiner votre silhouette, alors le régime paléo est ce qu’il y a de mieux pour vous. Perdez uniquement de la graisse et pas vos muscles. Vous atteindrez votre objectif en consommant beaucoup de viande et en pratiquant régulièrement des exercices physiques.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.