Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesSphère ORLSinusite et homéopathie
mardi 15 août 2017

Traiter la sinusite par homéopathie

La sinusite est l’inflammation de la muqueuse des sinus de la face. Remplis d’air, les sinus sont des cavités qui se trouvent dans les os du visage. Les sinus sont en connexion avec les cavités nasales, par le biais de fines ouvertures. Il existe quatre paires de sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) permettant d’évoquer, en fonction de leur emplacement, la sinusite frontale, maxillaire, sphénoïdale, ethmoïdale. La plus fréquente, est la sinusite maxillaire. D’origine virale ou bactérienne, la sinusite peut être aigüe ou chronique.

Manifestations

Les manifestations cliniques de l’inflammation de la sinusite, sont dominées par la pression dans le visage ou une douleur de nature pulsatile autour et derrière les yeux, au-dessus des sourcils, au niveau du nez et des joues. La localisation de la douleur spontanée et majorée par le mouvement, dépend du ou des sinus affectés. Un écoulement nasal jaune ou décoloré, avec parfois, une odeur nauséabonde, une congestion nasale (nez bouché), des éternuements et la présence de mucus qui reviennent du nez dans la bouche, sont également des symptômes liés à la sinusite. Le patient peut également ressentir des maux de tête, une fièvre légère (inférieur à 38°C), une fatigue, un malaise général et une diminution de l’odorat.

Causes

Une infection provoquée par un virus (adénovirus, rhinovirus, myxovirus) peut être à l’origine d’une sinusite. Des infections bactériennes (les pneumocoques, les streptocoques et l’Haemophilus influenzae), et fongiques (champignons) ainsi que des allergies (aux acariens, aux pollens), sont parfois mises en cause. Parmi les autres causes de la sinusite, on retrouve les déformations des cloisons nasales, des problèmes dentaires (carie ou abcès dentaire), les polypes nasaux. Une exposition au tabac et à la pollution de l’air, constituent des facteurs environnementaux susceptibles de provoquer une sinusite. Cette pathologie peut être causée par un affaiblissement du système immunitaire provoqué par certaines pathologies (VIH, mucoviscidose) réduisant la capacité de résistance de l’organisme face aux infections.

Traitement homéopathique de la sinusite

L’homéopathie permet d’aboutir à des résultats excellents et rapides dans le cadre du traitement de la sinusite. En ciblant certaines manifestations cliniques, certains remèdes spécifiques, sont particulièrement efficaces.

C’est le cas notamment avec la prescription de Belladonna, en présence d’une sinusite marquée par une fièvre, une absence d’écoulement, une congestion nasale associée à des sensations douloureuses. La dilution 5 CH est requise en ayant recours à 2 granules, 3 fois par jour.

La sinusite chronique, associée à des douleurs osseuses, peut être traitée par le biais de Silicea 9 CH tout en absorbant 3 granules trois fois par jour. Ce remède est également utilisé en vue de drainer les sinus.

Pyrogenium 5 CH est administré en vue de stimuler les défenses de l’organisme. Pour ce faire, le patient devra absorber 3 granules 3 à 4 fois par jour. Ce médicament est également préconisé en présence d’une sinusite aigüe.

Lorsque l’écoulement nasal est épais ou verdâtre, avec des douleurs osseuses ou parfois une perte de l’odorat, Kalium bichromicum 9 CH est bien indiqué, à raison de 3 granules, trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Si les symptômes ne disparaissent pas avec le traitement ou si les symptômes se répètent ou même s’aggravent, il est préférable de consulter un médecin ou un spécialiste ORL (otorhinolaryngologiste). Cette consultation s’impose, dans les plus brefs délais, lorsqu’une enflure apparaît autour des yeux ou lorsque le patient est confronté à des troubles de la vision (baisse de l’acuité visuelle), des vomissements, à des douleurs intenses derrière le crâne ou au niveau de la mâchoire. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire en vue de drainer le sinus, de supprimer les polypes nasaux ou de repositionner la cloison nasale.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.