Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles cardio-vasculairesThrombose et homéopathie
samedi 3 décembre 2016

Traiter la thrombose par homéopathie

Une thrombose est une formation anormale ou pathologique de caillots sanguins, appelés également thrombus, au sein d’un vaisseau sanguin. Ces caillots sanguins, de consistance à moitié solide et constitués de fibrines, de globules blancs et de plaquettes, peuvent se former dans une veine (thrombose veineuse ou phlébite) ou dans une artère (thrombose artérielle). Ils obturent ou entravent la circulation sanguine dans la zone affectée. Ces caillots sanguins peuvent être potentiellement mortels quand une partie ou la totalité des caillots, se détache et se déplace vers les poumons et génère une embolie pulmonaire.

Les artères, généralement, concernées par une thrombose sont les artères coronaires, celles du cerveau et celles des membres inférieurs. Les veines fréquemment affectées sont les veines des jambes, du bassin ainsi les veines superficielles.

Causes

Diverses causes peuvent favoriser l’apparition d’une thrombose. Une lésion circonscrite au niveau de la paroi interne d’un vaisseau sanguin, favorisant la formation d’un caillot au niveau de la zone affectée, peut être à l’origine d’une thrombose. Une hypercoagulabilité et le ralentissement ou la perturbation de la circulation sanguine, sont des facteurs susceptibles de précipiter la formation de caillot dans une veine ou une artère.

Une athérosclérose contribuant au rétrécissement d’une artère, favorise la formation de caillots sanguins, et partant, l’apparition d’une thrombose artérielle. Les longs trajets en avion au cours desquels la jambe est immobilisée pendant une longue période, peuvent induire une thrombose veineuse. La prise de pilule, l’hypertension artérielle, l’obésité, le tabagisme et un mode de vie sédentaire sont des facteurs qui accroissent le risque d’apparition d’une thrombose.

Manifestations

Une thrombose entraine une obstruction de la circulation sanguine, avec notamment un blocage partiel ou total de la circulation veineuse ou artérielle. Les manifestations cliniques d’une thrombose sont dominées par des douleurs vives au niveau de la zone affectée et un durcissement de celle-ci. Un gonflement et un changement de la couleur de la peau apparaissent au niveau de la zone atteinte. Avec la stagnation du sang, une coloration pâle ou bleue de la peau apparaît, en cas de thrombose veineuse. La peau peut être rouge et tendue.

Quand les artères des membres inférieurs, sont atteintes, le sujet ressent des douleurs lors de la marche. Une gêne respiratoire, une douleur et une sensation d’oppression au niveau de la poitrine, prévalent quand les artères coronaires sont affectées. Des vertiges, de troubles de la vision et des troubles de la parole sont manifestes avec l’atteinte des artères du cerveau.

Quand consulter un médecin ?

Lorsque les symptômes persistent ou s’aggravent, il convient de consulter immédiatement un médecin. Cette consultation médicale s’impose, également, en cas de thrombose récidivante, susceptible d’entraîner un risque d’embolie pulmonaire. Les complications d’une thrombose, marquée par la survenue d’une embolie pulmonaire, d’un infarctus du myocarde ou d’un accident vasculaire cérébral, constituent des urgences médicales.

Traitements homéopathiques de la thrombose

En présence d’un caillot sanguin dans les vaisseaux sanguins, notamment au sein des artères du cerveau, des artères coronaires et/ ou des veines profondes, Bothrops lanceolatus est une souche homéopathique particulièrement active.

La dilution 5 CH est préconisée, à raison de 2 granules trois fois par jour.
Aussi, Lachesis mutus peut être administré, à raison de 5 granules issus de la dilution 9 CH, deux fois par jour.

Lorsque des œdèmes, des douleurs et des changements de couleur au niveau de la peau (cyanose) sont prédominants, Vipera redi 9 CH déploie, également, des vertus thérapeutiques, à hauteur de 5 granules, deux fois par jour.

Quand des sensations douloureuses prévalent, avec une sensibilité au toucher, Hamamelis virginiana 4 CH est un remède actif, à raison de 5 granules, deux fois par jour.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.