Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles cutanésPiqûres d’insectes et homéopathie
samedi 26 août 2017

Traiter les piqûres d’insectes par homéopathie

Plusieurs insectes peuvent piquer l’homme par le biais d’un contact direct avec la peau. A travers cette piqûre, ils injectent une substance toxique dans la peau. Ces piqûres d’insectes sont généralement bénignes, mais sont susceptibles, dans certains cas, d’entraîner de graves réactions. Elles provoquent, par ailleurs, une douleur et des symptômes bien spécifiques. La peau est rouge et elle démange avec des signes d’une inflammation : rougeur, chaleur, des sensations douloureuses et un gonflement au niveau du site de la piqûre. Ces piqûres provoquent, ainsi, des réactions cutanées locales, avec une peau rouge et enflée autour de la zone de piqûre. Une éruption cutanée, une gêne respiratoire et des douleurs abdominales, peuvent également survenir. Ces réactions, notamment les gonflements, les rougeurs, les démangeaisons, sont importantes chez les personnes hypersensibles.

De façon spécifique, les piqûres des moustiques, des punaises de lit, des puces et des fournis provoquent des démangeaisons et des boutons. Ces insectes, notamment, les moustiques et les puces piquent pour s’alimenter et collecter du sang. Chez les personnes allergiques aux puces, des lésions irritantes et des cloques peuvent apparaître. Les piqûres des punaises de lit génèrent des taches rouges et des démangeaisons.

Quant aux abeilles et aux guêpes, elles piquent pour se défendre. Ces piqûres, qui sont en fait des réactions de défense, entrainent une inflammation associée à des douleurs intenses et à un gonflement. Elles peuvent également engendrer des réactions allergiques susceptibles d’entraîner un choc anaphylactique. Avec cette grave réaction allergique, l’organisme confronté à des difficultés respiratoires et à une baisse de la pression artérielle, ne peut plus assurer les fonctions vitales.

Traitements homéopathiques des piqûres d’insectes

L’homéopathie propose quelques remèdes pour apaiser la douleur, soulager les démangeaisons et favoriser la résorption des piqûres d’insecte.

  • Apis mellifica
    Élaboré à partir d’un insecte, à savoir l’abeille, Apis mellifica est préconisé lorsque la piqûre de guêpe ou d’abeille, est associée à une enflure, une rougeur prononcée et à une douleur brûlante. Il est conseillé de prendre ce remède le plus tôt possible avec une dose en dilution 9 CH, juste après la piqûre, puis il convient de poursuivre le traitement avec 3 granules de la même dilution toutes les heures. Les prises doivent être espacées dès qu’il y a une amélioration.
  • Ledum palustre
    Pour atténuer les démangeaisons après une piqûre de moustique, Ledum palustre 5 CH est bien indiqué, à hauteur de 3 granules toutes les 30 minutes, puis un espacement des prises avec l’amélioration des démangeaisons. Ce remède soulage, également, les picotements, les rougeurs, les douleurs piquantes après une piqûre d’insecte. Il est également recommandé lorsqu’une piqûre d’insecte provoque une plaie douloureuse.
  • Urtica urens
    Pour réduire un prurit après une piqûre d’insecte, 5 granules de Urtica urens 7 CH, toutes les heures, sont particulièrement efficaces. Ce médicament est également conseillé lorsque des érythèmes et des brûlures surgissement après une piqûre d’insecte.
  • Belladonna
    Belladonna 5 CH est administré en vue d’atténuer une inflammation localisée après une piqûre d’insecte, à raison de 5 granules toutes heures avec un espacement des prises avec l’amélioration des symptômes.

Quand consulter un médecin ?

L’apparition de démangeaisons généralisées, de gonflement au niveau du visage ou de la langue et la formation de plaques rouges sur la peau, constituent des motifs de consultation médicale. En cas de piqûres multiples ou circonscrites au niveau de la gorge, des yeux ou de la bouche, il est important de solliciter immédiatement une prise en charge médicale. Il faut se rendre immédiatement dans un hôpital lorsque le patient est confronté à un choc anaphylactique associé à un œdème et à des problèmes vasculaires. Ces réactions allergiques constituent des urgences médicales.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.