Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles nerveuxFibromyalgie et homéopathie
vendredi 14 octobre 2016

Soulager la fibromyalgie par homéopathie

La fibromyalgie est une affection caractérisée par l’apparition des douleurs ou des sensations de brûlure dans tout le corps, accompagnées d’une grande fatigue et des troubles du sommeil. Le terme fibromyalgie provient des mots ‘’fibro’’ pour tissus fibreux, ‘’myo’’ pour muscles et ‘’algie’’ pour douleur. La fibromyalgie affecte majoritairement les adultes, notamment les femmes entre 30 et 50 ans. Mais, elle peut être diagnostiquée chez les adolescents et les enfants. Egalement appelée syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID), la fibromyalgie est reconnue, depuis 1992, en tant que maladie, par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Symptômes

Le principal symptôme de la fibromyalgie est la douleur. Cette douleur diffuse et étendue au niveau de plusieurs zones du corps ou rarement localisée en un point précis, est associée à une fatigue importante. Les troubles du sommeil sont également présents, avec notamment, une hypersomnie, une insomnie, un sommeil non réparateur ou l’apnée du sommeil. D’autres manifestations cliniques, très disparates, sont associées à la fibromyalgie : des maux de tête ou de forte migraine, des fourmillements des mains et des pieds, les infections des voies urinaires, des problèmes auditifs (perte d’audition, bourdonnements ou acouphènes). Une baisse des performances intellectuelles (difficultés de concentration, trouble de la mémoire) et des troubles psychologiques (anxiété, dépression) peuvent compléter le tableau clinique.

Causes

Les causes exactes de la fibromyalgie ne sont pas encore connues. Certaines hypothèses évoquent un dysfonctionnement du contrôle de la douleur ou une anomalie de la réponse à la douleur qui est amplifiée. En dehors de cette hypersensibilité à la douleur, d’autres études incriminent un dysfonctionnement du système nerveux autonome ou des anomalies physiologiques du système nerveux. Des anomalies génétiques, un manque chronique de sommeil réparateur, un choc émotionnel violent et un traumatisme important, sont évoqués en vue d’expliquer le déclenchement de la fibromyalgie.

Quand consulter un médecin ?

Devant l’aggravation des symptômes, une consultation auprès du médecin traitant, d’un rhumatologue ou d’un neurologue, peut s’avérer nécessaire. Aussi, lorsque les capacités fonctionnelles dans les activités quotidiennes, sociales ou professionnelles du patient, sont limitées avec la prévalence de la douleur, de la raideur et de la fatigue, cette prise en charge médicale s’impose. Ainsi, quand la fibromyalgie altère gravement la qualité de vie du patient, la sollicitation d’une expertise médicale est vivement recommandée.

Traitements homéopathiques de la fibromyalgie

Le traitement homéopathique permet de soulager les symptômes liés à la fibromyalgie. En présence des douleurs perçantes et brûlantes, atténuées par le mouvement ou la chaleur, Colocynthis en dilution korsakovienne (200 K), une fois par semaine, est grandement bénéfique au patient.

La fatigue chronique est un symptôme lié à la fibromyalgie. Elle peut être soulagée en ayant recours à Alumina 12 CH, à raison de 5 granules, une fois par jour.

Face à la prévalence des symptômes psychiques, en l’occurrence, l’irritabilité, Rhus toxicodendron 5 CH, est bien indiqué, à hauteur de 3 granules, deux fois par jour.

Le stress qui envahit le patient peut être apaisé avec la prescription d’Arsenicum album 4 CH, à raison de 3 granules deux fois par jour. Lorsque le sujet est confronté à un état dépressif, les vertus thérapeutiques d’Hypericum 30 CH sont vivement conseillées, à raison de 5 granules, une fois par jour, de préférence le matin.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.