Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles stomatologiquesAmygdalite et homéopathie
jeudi 17 août 2017

Traiter une amygdalite par homéopathie

Également dénommée angine ou pharyngite, l'amygdalite est une inflammation aigüe ou chronique, d’origine bactérienne ou virale, des amygdales, ces ganglions lymphatiques circonscrits au fond de la gorge, de chaque côté du pharynx. Cette inflammation peut affecter les amygdales palatines (proches du palais de la bouche) ou linguales (proches de la langue). Le rôle des amygdales est de produire des anticorps en vue de lutter contre les infections. Dans cette lutte pour faire barrage aux virus ou aux bactéries s’infiltrant dans l’organisme par la bouche ou le nez, elles peuvent être infectées. Dans le cas, elles sont enflammées et enflées provoquant ainsi une angine et bien d’autres symptômes.

Manifestations

Fréquente chez les enfants, l’amygdalite peut survenir à tout âge avec un mal de gorge intense, avec des amygdales rouges et gonflées, recouvertes de points blancs ou jaunes. Des sensations douloureuses, plus ou moins intenses, sont manifestes, surtout lors de la déglutition. Ainsi, la déglutition devient difficile et cette douleur rend presque impossible la consommation d’aliments. Une fièvre élevée d’apparition subite, une sensibilité accrue des ganglions lymphatiques du cou, une voix enrouée, des vomissements, une gêne respiratoire, des maux d’oreilles et de tête, sont également d’autres manifestations cliniques liées à l’amygdalite.

Causes

L’amygdalite peut être causée par des virus respiratoires, notamment ceux qui sont responsables du rhume ou de la grippe. Les virus incriminés sont : l’entérovirus, le virus parainfluenza, l’adénovirus, le rhinovirus, le coronavirus. Le virus à l’origine de la mononucléose infectieuse, à savoir le virus Epstein-Barr, peut également provoquer une amygdalite. En ce qui concerne, les bactéries, ce sont les bactéries streptocoques (du groupe bêta-hémolytique du groupe A) ou pneumocoques, qui sont mises en cause. Certaines pathologiques qui affaiblissent le système immunitaire (VIH, diabète, cancer, etc.) et des infections chroniques du système respiratoire (sinusites, bronchites) constituent des facteurs de risque.

Traitement homéopathique d’une amygdalite

Il est possible de soulager l’amygdalite grâce à des médicaments homéopathiques qui permettent d’éviter les récidives.

En présence d’une amygdalite chronique, il est conseillé d’absorber 3 granules, 3 fois par jour de Kalium bichromicum 5 CH.

Lorsque l’amygdalite est associée à une déglutition douloureuse, Mercurius solubilis 4CH est particulièrement efficace, à raison de 3 granules, trois fois par jour.

Quand la douleur change de côté et passe tantôt à droite, tantôt à gauche, le remède indiqué est Lachesis mutus 5 CH. La posologie va consister à prendre 2 granules deux fois par jour pendant 48 heures, puis trois fois par jour pendant six jours.

Lorsqu’il y a une hypertrophie des amygdales, aggravée par le froid, Baryta carbonica peut être administré, à raison de 5 granules quotidiennement.

Quand les amygdales sont rouges, la prescription de Phytolacca 5 CH permet de calmer la douleur brûlante, à raison de 3 granules, trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin si les symptômes persistent pendant plus de 48 heures ou s’aggravent avec une fièvre supérieure ou égale à 39,4°C, malgré le traitement initié. Plusieurs symptômes, à savoir, la présence d’une coloration blanche des amygdales une augmentation considérable de la taille des amygdales, associée à une suffocation, constituent des complications qui nécessitent une prise en charge médicale immédiate aux services des urgences. Des amygdalites récidivantes (chroniques) peuvent nécessiter une intervention chirurgicale (amygdalectomie ou ablation des amygdales).


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.