Etre en bonne santé, c’est une grâce !

samedi 26 août 2017

Orteil en griffe : causes, symptômes, traitements

Un orteil en griffe est une pathologie fréquente provoquée dans la majeure partie des cas par le port de chaussures peu adaptées. Touchant le plus souvent les femmes, cette affection doit être rapidement prise en charge pour éviter d’importants désagréments. En fonction du stade d’avancement de la déformation, divers traitements sont envisageables.

L’orteil en griffe se traduit par une déformation permanente d’un ou plusieurs orteils dans un plan sagittal. D’origines diverses, il est nécessaire d’en connaitre les causes ainsi que les facteurs de risque, mais également les symptômes et les traitements permettant de lutter contre cette pathologie.

Causes et facteurs de risque

Certains facteurs et habitudes peuvent favoriser l’apparition d’un orteil en griffe. On peut citer le port de chaussures trop courtes qui entraine un tassement des orteils. Aussi le port de hauts talons fréquents de hauts talons peut favoriser les déformations des orteils, car ce type de chaussures propulse les orteils là où la chaussure est plus étroite. D’autres facteurs comme le surpoids, la ménopause ou l’hyperlaxité ligamentaire peuvent favoriser l’apparition d’un pied en griffe.

Certaines affections du pied peuvent aussi favoriser la survenue d’un orteil en griffe. Par exemple le pied grec où le deuxième orteil est plus long que le gros orteil. Une autre affection, les pieds creux peut aussi être à l’origine d’un orteil en griffe. Dans ce cas, les orteils servent de points d’appui et au fil du temps ils ont tendance à se recroqueviller définitivement.

Évolution et symptômes d’un orteil en griffe

Cette affection évolue en trois phases. Au début, on parle de griffe souple. À ce stade, la griffe est facilement réductible. Ensuite, on assiste à un enraidissement de l’articulation (griffe fixée) et si aucun traitement n’est administré, une luxation de l’articulation peut survenir.

L’orteil en griffe provoque d’importantes douleurs et des difficultés lors du chaussage. On peut aussi observer d’apparition de durillons douloureux au-dessus de l’orteil. Ces durillons peuvent devenir des plaies qui peuvent s’infecter.

Le diagnostic de cette pathologie est essentiellement clinique. Un examen radiographique permettra de mesurer l’ampleur des déformations et aussi aider à choisir le traitement approprié.

Traitement d’un orteil en griffe

Le choix du traitement se fait en fonction du stade d’avancement de la maladie. Lorsque la pathologie est diagnostiquée assez tôt un traitement conservateur peut être envisagé dans le cas contraire, l’option chirurgicale constitue la seule solution.

Traitement conservateur

En premier lieu, il est nécessaire de porter des chaussures plus confortables. Ensuite, le port de semelles orthopédiques peut être envisagé. Ses semelles permettent de rééquilibrer les appuis au sol. Il est aussi possible de réaliser des séances de rééducation. Elles ont pour but de réduire la déformation et empêcher l’enraidissement des articulations. Lorsque les déformations sont trop importantes ou quand le traitement conservateur ne donne pas les résultats escomptés, l’intervention chirurgicale est envisagée.

Traitement chirurgical

Le choix du geste chirurgical est fonction de la cause de la déformation, du niveau de la déformation et des lésions associées. Dans certains cas, la déformation sera traitée par un raccourcissement osseux. Dans d’autres cas, il s’agira de sectionner ou allonger le tendon responsable de la déformation.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.