Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéPathologiePneumopathieAluminose
samedi 30 septembre 2017

Aluminose : symptômes, causes, diagnostic, traitements, prévention

Cette forme de pneumoconiose est une maladie très rare qui est également considérée comme une pathologie professionnelle. En effet, elle affecte certains travailleurs exposés à la poussière de l’aluminium dans leur milieu de travail. Des difficultés respiratoires et la toux sont des symptômes courants de cette pathologie. L’oxygénothérapie et des bronchodilatateurs sont utilisés dans le cadre de la prise en charge médicale d’une aluminose.

Symptômes

Après plusieurs mois d’exposition aux particules d’aluminium, les symptômes de l’aluminose qui surviennent sont marqués par une dyspnée d’effort. Cette difficulté respiratoire est caractérisée par une sensation de manque d’air qui se manifeste au cours d’un effort. Il s’agit d’un essoufflement d’effort qui est parfois associé à des épisodes de toux sèche.

Des douleurs thoraciques, un mal de ventre, des nausées, une constipation et des sensations douloureuses au niveau de l’estomac sont également manifestes. Le patient est également confronté à une faiblesse générale, une perte de l’appétit, une hyperactivité bronchique. Un syndrome asthmatique ou un asthme professionnel est également observé.

A un stade avancé, des signes d’une insuffisance respiratoire et une fibrose pulmonaire sévère sont également présents. L’évolution de cette affection peut être caractérisée par une obstruction des voies respiratoires. Le pneumothorax spontané et l’emphysème bulleux sont des complications de l’aluminose.

Causes

L’aluminose est provoquée par l’inhalation de la fumée et de la poussière d’aluminium qui pénètre, ainsi, dans l’organisme. C’est la présence de poussière contenant de l’aluminium dans le tissu pulmonaire qui provoque cette affection. Ces particules, après leur dépôt, s’accumulent au niveau des alvéoles, interagissent avec les membranes cellulaires du tissu pulmonaire et induisent une modification de l’alvéole, des conduits alvéolaires et des bronchioles respiratoires.

L’aluminose se développe chez les sujets exposés à des particules d’aluminium respirables dans leur lieu de travail. Il s’agit des travailleurs exerçant dans les industries navales, aéronautiques, de construction d’aéronefs ou au sein desquelles s’effectuent le broyage et le polissage des matériaux en aluminium ainsi que le soudage d’aluminium. Les personnes exposées à la poudre d’aluminium ou qui travaillent dans les industries de fabrication de peintures métalliques, d’abrasifs en aluminium, d’explosifs sont également susceptibles de développer cette affection pulmonaire.

Ainsi, l’aluminose peut survenir lorsque les conditions, sur le lieu de travail, sont susceptibles de favoriser le développement d’une maladie professionnelle avec une protection insuffisante, une ventilation inadéquate et une poussière d’aluminium en permanence.

Diagnostic

La radiographie de la poitrine est utilisée pour effectuer le diagnostic. Les résultats de cette radiographie permettent d’observer des opacités nodulaires ou légèrement irrégulières dans le champ pulmonaire supérieur. Ce diagnostic repose également sur l’anamnèse du patient. La tomodensitométrie haute résolution, avec des résultats fiables, permet également d’affiner le diagnostic. Aussi, le lavage broncho-alvéolaire constitue un outil diagnostique.

Traitement

Dans le cadre de la prise en charge, il est important d’éviter tout contact avec les facteurs déclenchants de l’aluminose, notamment, la poussière et la fumée d’aluminium. L’apport supplémentaire d’oxygène ou l’oxygénothérapie est également prescrit au patient. Des exercices de respiration sont, également, préconisés pour permettre au patient de mieux respirer. Des médicaments bronchodilatateurs sont administrés en vue d’atténuer les symptômes.

Prévention

Il est possible d’empêcher, techniquement, les dégâts provoqués par l’exposition aux particules d’aluminium, avec un système efficace d’aspiration de fumés d’aluminium et de ventilation du lieu de travail. De façon individuelle, il est important d’utiliser des équipements de protections respiratoires individuelles, avec notamment, un respirateur qui permet de respirer un air pur dans une atmosphère au sein de laquelle la poussière d’aluminium est en permanence.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.