Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsChirurgieChirurgie bariatique

Qu’est-ce qu’une chirurgie bariatique ?

Chirurgie bariatique

La chirurgie bariatique est une intervention chirurgicale qui vise à restreindre les apports de calorie et / ou à modifier la façon dont les aliments sont assimilés par l’organisme en vue de réduire l’apport calorifique journalier. Elle s’adresse aux personnes concernées par une obésité sévère.

Indications

La chirurgie bariatique est indiquée en cas d’échec de la prise en charge médicale, nutritionnelle, diététique. Elle vise à traiter les cas d’obésité morbide. Elle est destinée à la prise en charge chirurgicale chez l’adulte obèse ayant un IMC (Indice de masse corporelle) élevé et qui ne parvient pas à perdre suffisamment de poids ou en l’absence de maintien de la perte de poids. Aussi, elle est envisagée lorsque l’IMC est supérieur ou égal à 40 kg/m2 ou supérieur ou égal à 35 kg/m2 avec au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après une intervention chirurgicale.
En effet, l’obésité extrême peut provoquer des complications médicales avec des facteurs de comorbidité, qui sont, entre autres, l’hypertension artérielle, les dyslipidémies (accumulation de graisses dans le sang), l’ostéo-articulaire, la phlébite, l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral).

Différentes techniques

Il existe 2 grands types de techniques chirurgicales bariatiques qui répondent à deux principaux mécanismes : les techniques restrictives pures et les techniques mixtes dites restrictives et malabsorptives.

Chirurgie bariartique : les techniques restrictives pures

Elles visent à restreindre l’absorption des aliments en diminuant la capacité de l’estomac à recevoir des aliments et, donc, l’apport calorique journalier. Elles entraînent une restriction pure des apports alimentaires. Les techniques restrictives pures sont :

  • L’anneau gastrique ajustable : il consiste à placer un anneau ajustable autour de la partie haute de l’estomac en vue de serrer le haut de l’estomac dans le but de freiner le passage des aliments. Cette intervention chirurgicale vise à diminuer considérablement la capacité de l’estomac. Cette technique est réversible.
  • La gastrectomie en manchon ou sleeve gastrectomy (SG) : il s’agit d’une technique irréversible qui consiste à supprimer les deux tiers de l’estomac. Cette intervention chirurgicale permet au patient d’être rassasié avec moins d’aliments qu’avant. Elle entraine une diminution du taux de gréline (hormone digestive qui stimule l’appétit), ce qui entraine un désintérêt pour la nourriture.

Chirurgie bariatique : les techniques mixtes dites restrictives et malabsorptives

Ces techniques visent à réduire la taille de l’estomac et à diminuer l’assimilation des aliments par l’organisme (malabsorptive). Les principales techniques mixtes sont :

  • le bypass gastrique : il consiste à réduire le volume de l’estomac et à le brancher directement sur l’intestin pour une moindre assimilation des aliments. Le circuit alimentaire est, ainsi, modifié, avec des aliments qui vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle. Le patient parvient plus vite à satiété et mange des quantités nettement moindres.
  • La dérivation biliopancréatique : elle permet de modifier la taille de l’estomac et de diviser l’intestin grêle en deux parties. Ainsi, la quantité d’aliments ingérés est limitée ainsi que l’assimilation des aliments.

Contre-indications

La chirurgie bariatique est contre-indiquée chez les patients affectés par une insuffisance hépatique ou rénale grave, des pathologies inflammatoires de l’intestin, des pathologies tumorales non contrôlées, une psychose ou des troubles cognitifs ou mentaux sévères. Des antécédents récents de phlébite ou d’embolie pulmonaire, une dépendance à l’alcool et aux substances psychoactives et des troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire, constituent d’autres cas de contre-indications.

Risques et complications

Les risques et les complications diffèrent en fonction de la technique chirurgicale bariatique. Les troubles œsophagiques (reflux, irritation), les vomissements peuvent prévaloir avec l’anneau gastrique ; des complications fonctionnelles, notamment, la diarrhée, avec le bypass gastrique ou des remontées acides et d’aliments dans l’œsophage, des hémorragies avec la gastrectomie en manchon. La diarrhée, les selles malodorantes, l’occlusion de l’intestin, les hémorragies ne sont pas rares avec la dérivation pancréatique.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.