Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéTraitementsMédicamentsPsychotrophesClassification des psychotropes
Classification des psychotropes
Lundi 25 août 2014

La classification des médicaments psychotropes

D’une manière générale, un psychotrope est une substance qui produit des effets sur le psychique en agissant sur les cellules du système nerveux central et en modifiant certains processus biochimiques et physiologiques. Ainsi, l’alcool et les stupéfiants qui modifient les comportements, l’état de conscience et la perception sont des produits psychotropes. Les médicaments psychotropes sont des produits pharmaceutiques qui ont une influence sur les émotions, l’humeur, les sensations, la conscience et plusieurs autres fonctions psychologiques et comportementales. Ils peuvent être élaborés avec des substances naturelles ou avec des substances synthétiques.

Il existe essentiellement quatre groupes de médicaments psychotropes : les psycholeptiques, les psychoanaleptiques, les normothymiques et les psychodysleptiques.

Les psycholeptiques

Les psycholeptiques sont également appelés les sédatifs psychiques. Ce sont les médicaments qui ont un effet dépressif sur l’humeur et qui ralentissent ou diminuent l’activité mentale. Ils sont divisés en trois groupes : les neuroleptiques, anxiolytiques et les hypnotiques.

Les neuroleptiques

Les neuroleptiques sont des médicaments prescrits pour le traitement des pathologies psychiatriques en général, des psychoses en particulier, à savoir, les états délirants, la schizophrénie. Ils sont caractérisés par des activités anti-délirantes et par des actions anti-hallucinatoires, anti-confusionnelles et désinhibitrices. Ces tranquillisants majeurs ont un effet sédatif quasi-immédiat qui permet de réduire les états d’agitation et l’angoisse psychotique.

Les anxiolytiques

Ce sont des médicaments destinés au traitement symptomatique de l’anxiété, de l’hyperémotivité et du stress. Ils agissent sur l’irritabilité et l’agressivité. Ils permettent de faire baisser la nervosité et la tension psychique. Ces tranquilisants mineurs possèdent des actions myorelaxantes et anti-convulsivantes.

Les hypnotiques

Les hypnotiques sont des inducteurs de sommeil ou des inhibiteurs de l’éveil et de la vigilance. Ce sont des médicaments qui provoquent ou maintiennent un sommeil normal ou de bonne qualité. Ils sont, généralement, prescrits en cas d’insomnies ou de troubles de sommeil. Communément appelés des somnifères, ces médicaments facilitent le sommeil.

Les psychoanaleptiques

Les psychoanaleptiques sont des excitants psychiques ou des stimulants de l’activité mentale. Ces médicaments ont une influence sur l’humeur et accélérèrent l’activité du système nerveux. Ils accroissent la vigilance ou excitent la tension émotionnelle. Les psychoanaleptiques comprennent les psychotoniques et les anti-dépresseurs.

Les psychotoniques

Les psychotoniques ou noo-analeptiques sont des médicaments qui stimulent la vigilance. Ces stimulants de l’éveil sont indiqués pour le traitement de la narcolepsie, une pathologie caractérisée par des crises d’endormissement incontrôlables. Ils augmentent la concentration. Ce sont, généralement, des amphétamines qui stimulent l’activité intellectuelle et réduisent la sensation de fatigue.

Les anti-dépresseurs

Les anti-dépresseurs également appelés thymoanaleptiques, sont des médicaments utilisés contre les maladies dépressives caractérisées par divers symptômes (la tristesse, une sensation de fatigue, la perte de l’appétit, etc.). Ils permettent de corriger cette symptomatologie et d’améliorer l’humeur dépressive.

Les normothymiques

Les normothymiques ou les thymo-régulateurs sont des médicaments prescrits dans le cadre du traitement du trouble bipolaire de l’humeur. Ils stabilisent l’humeur et permettent d’atténuer ou d’éviter les épisodes maniaques ou dépressifs qui apparaissent lors d’une maladie maniaco-dépressive. Les normothymiques sont utilisées contre les accès maniques et dépressifs mais également contre le trouble de la personnalité borderline et la schizophrénie dysthymique.

Les normothymiques qui ont la capacité de réduire la durée, la fréquence et l’intensité des épisodes dépressifs et / ou maniaques sont les sels de lithium, la carbamazépine et l’acide valproïque.

Les sels de lithium

Les sels de lithium sont des médicaments psychotropes qui permettent de réguler l’humeur. Les effets thérapeutiques des sels de lithium sont caractérisés par une action curative qui permet de traiter les états maniaques. Les sels de lithium sont des régulateurs utilisés pour la prévention des rechutes des troubles bipolaires de l’humeur.

La carbamazépine

La carbamazépine est dotée de propriétés psychotropes qui permettent de réguler l’humeur. Elle est prescrite en vue traiter la manie aigüe et de prévenir les épisodes dans le cadre des psychoses maniaco-dépressives. La carbamazépine constitue une alternative en cas d’intolérance ou de contre-indication aux sels de lithium.

L’acide valproïque

L’acide valproïque, est un régulateur de l’humeur, caractérisé par des effets pharmacologiques au niveau du système nerveux central. Il est bien indiqué pour le traitement des troubles psychiatriques cycliques tels que les troubles bipolaires de l’humeur. Lorsque les sels de lithium sont contre-indiqués ou mal supportés, l’acide valproïque est prescrit pour la prise en charge des épisodes maniaques dans les troubles bipolaires de l’humeur.

Les psychodysleptiques

Les psychodysleptiques sont des substances qui modifient l’activité cérébrale. Ils perturbent qualitativement l’activité mentale et la vigilance en produisant des hallucinations, des déviations de jugements. Ils provoquent également des troubles mentaux. Ce sont des drogues illicites, des substances enivrantes qui ne sont pas utilisées comme médicaments. Les hallucinogènes (LSD), les cannabis, l’alcool, les opiacées sont des substances psychodysleptiques.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.