Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéPathologieTroubles sexuelsGonococcie
Gonococcie
Lundi 16 juin 2014

Gonococcie : causes, symptômes et traitements

Aussi appelée gonorrhée, chaude-pisse ou encore blennorragie, la gonococcie est une maladie contagieuse transmise le plus souvent par contact sexuel avec une personne infectée. La gonorrhée peut aussi se propager par contact avec des fluides corporels infectés. Une mère infectée peut aussi transmettre l'infection à son nouveau-né lors de l'accouchement. La maladie touche aussi bien les femmes que les hommes.

L’infection se propage facilement et survient, le plus souvent, chez les personnes qui ont de nombreux partenaires sexuels. Un traitement par la prise d’antibiotiques existe, mais la prévention par le port de préservatifs et l’évitement de rapports sexuels non protégés demeure la solution idéale.

Causes de la gonococcie

La gonorrhée est causée par Neisseria gonorrhoeae, une bactérie, qui peut croître et se multiplier facilement dans les membranes muqueuses du corps. Les gonocoques se développent dans les régions chaudes et humides de l’appareil reproducteur, y compris le col de l’utérus, l’utérus, les trompes de Fallope chez les femmes, et dans l’urètre chez les femmes et les hommes. Les bactéries peuvent également se développer dans la bouche, la gorge et l’anus.

Symptômes de la gonococcie

Chez certaines femmes, les symptômes sont si bénins qu’ils passent souvent inaperçus. De nombreuses femmes atteintes de gonorrhée pensent qu’elles souffrent d’une infection fongique. En raison de la similarité des symptômes entre la gonococcie et les pertes blanches vaginales, il est préférable de se référer à l’avis d’un médecin pour assurer un diagnostic et un traitement appropriés.

Au nombre des symptômes habituels chez la femme, on distingue : un écoulement jaune verdâtre ou blanchâtre au niveau du vagin, des douleurs abdominales ou pelviennes, une sensation de brûlure en urinant, la conjonctivite, des saignements entre les menstrues, le gonflement de la vulve (vulvite), une sensation de brûlure dans la gorge et un gonflement des ganglions au niveau de la gorge.

Chez les hommes, les symptômes apparaissent généralement 2 à 14 jours après l’infection. Les symptômes comprennent : un écoulement jaune verdâtre ou blanchâtre au niveau du pénis, une sensation de brûlure en urinant, une sensation de brûlure dans la gorge et un gonflement des ganglions de la gorge. Les testicules s’enflent et deviennent également douloureux.

Traitement de la gonococcie

La gonococcie est traitée au moyen d’antibiotiques. La ceftriaxone injectable est actuellement l’un des rares antibiotiques efficaces contre cette maladie. Elle est généralement administrée en association soit avec l’azithromycine ou la doxycycline. Beaucoup d’antibiotiques, qui étaient autrefois efficaces, notamment la pénicilline, la tétracycline, et les fluoroquinolones ne sont plus recommandés en raison des taux élevés de résistance. La résistance à la céfixime a atteint un niveau tel, qu’elle n’est plus recommandée comme traitement de première ligne aux États-Unis.

Les femmes et les adolescentes enceintes devraient éviter certains antibiotiques, en particulier, la ciprofloxazine et l’ofloxacine. Afin d’éviter la récidive, les médecins recommandent que les partenaires sexuels, soient également soumis au même traitement. Tous les médicaments prescrits doivent être pris. Il faut continuer à prendre le traitement même si les symptômes disparaissent. En effet, l’infection peut être toujours présente dans l’organisme.

Comme pour la plupart des maladies sexuellement transmissibles, la prévention est le meilleur moyen de lutter contre la gonococcie. Il est impératif de bannir les rapports sexuels non protégés et de se limiter à un unique partenaire sexuel.

Messages

  • 22 février 2016, 07:54, par Tounkara Abdoulaye

    C’est satisfaisant. Merci.

  • 18 novembre 2016, 20:45, par liva

    ciprofloxacine traite la gonococcie ?

  • 12 février 2017, 09:36, par albert

    Je souffle de la gonococcie quel est le médicament que je peut prendre

    • 18 février 2017, 11:35, par Eymard

      Bonjour Albert,
      L’automédication est strictement déconseillé pour ce qui concerne la gonococcie en raison du risque accru de résistance de l’agent responsable de cette maladie. Il est recommandé de consulter un médecin, qui, après des analyses appropriées, vous prescrira le remède adéquat.
      Merci pour votre compréhension et prompt rétablissement !

  • 7 mai 2017, 18:57, par aunin

    Je souffre de la gonococcie quel est le yrzitement que je dois suivre et j’aimerais savoit si la naturo-therapie m’est conseiller.

    • 3 juin 2017, 10:39, par Eymard

      Bonjour Aunin, il vous faut de l’antibiothérapie. Il vous est vivement conseillé de consulter un médecin qui vous fera faire des analyses à la suite desquelles on déterminera le remède le plus approprié. Merci

  • 1er juin 2017, 11:09, par Nadiyath

    Bonjour....svp après avoir fait le traitement est ce possible de ne plus en souffrir Si l’on se contente d’un seul partenaire ?

  • 22 juin 2017, 06:52, par Dorcy

    Je souffre de cette maladie depuis un ans déjà j’ai refusé de me faire consulter lorsque j’ai su que j’étais malade, j’ai quitté mon partenaire et j’ai cessé tout rapport sexuel mais je n’allais toujours pas à l’hôpital récemment j’ai rencontré quelqu’un avec qui je me suis mise nous avons eu des rapports plusieurs fois en 4mois lundi il est allé faire des examens et il a decouvert qu’il est atteint il a commencé le traitement et étant donné que je suis malade depuis j’aimerai savoir si mon traitement a la même durée que la sienne. Merci j’attends une réponse

    • 22 juin 2017, 14:38, par Eymard

      Bonjour Dorcy,
      Merci de consulter un médecin qui vous donnera tous les détails. L’automédication n’est pas recommandée pour venir à bout de la gonococcie.
      Cordialement

  • 16 août 2017, 14:38, par chadie

    Bjr je suis en difficulté ça fait plus de 5 ans que j’en souffre
    J’ai bu toute sorte d’antibiotique mais en vin je vais vous explique.
    Mon fiancé revenait de la Tunisie on a eu des rapports non protéger après 3 semaines j’avais des douleurs aux niveaux de mes lèvres ( mon vagin) après j’ai sa gonflé les deux lèvres et quand j’ai regarder j’avais des bubons je les perses c’était les pu avec du sang j’ai honte d’aller voir un médecin et après mes règles ça me sors ça fait très mal aidé moi svp

    • 16 août 2017, 20:09, par Eymard

      Bonjour Chadie,
      Il n’y a aucune honte a aller voir un médecin pour traiter un cas de gono. C’est même la meilleure option pour guérir totalement. L’automédication avec les antibiotiques engendre une résistance aux traitements de certaines souches du pathogène. C’est ce qui explique que vous pouvez prendre toutes sortes d’antibiotiques sans pour autant guérir. Pour votre propre bien, allez voir un médecin qui va vous prescrire des analyses afin de déterminer avec exactitudes l’agent pathogène en cause dans votre cas. ce qui permettra de trouver également le traitement le plus efficace. Je vous souhaite un prompt rétablissement.
      Cordialement
      Eymard