Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéAnatomieBassinVessie humaine
Vessie humaine
Dimanche 22 juin 2014, par Julien

La vessie, le réservoir temporaire d’urines

Petit organe en forme de sac, la vessie est un muscle creux rétractable dont la fonction principale est de recevoir et de conserver l’urine produit par les reins avant son évacuation. Organe essentiel de l’appareil urinaire, la vessie peut être sujette à des pathologies plus ou moins graves.

La vessie est située à l’arrière du péritoine. Elle constitue, avec l’urètre, le second organe de l’appareil urinaire. Emergeant de l’urètre, les uretères sont les canaux par lesquels l’urine arrive dans la vessie, avant d’être évacuée lors de la miction.

Les parois de la vessie sont constituées à l’extérieur d’une couche musculaire lisse, nommée le détrusor, de l’urothélium (une muqueuse tapissant l’intérieur de la vessie) et d’un adventice de tissu conjonctif. Dans la partie supérieure cette couche de tissu est remplacée par le péritoine pariétal.

L’homme et la femme possèdent chacun une vessie. Mais son emplacement diffère selon le sexe. Chez l’homme la vessie se situe avant le rectum, tandis que chez la femme elle se place devant le vagin et l’utérus. La contenance de la vessie est en moyenne beaucoup plus élevée chez l’homme que la femme.

La vessie fait douze centimètres de long et a une contenance d’un demi-litre. Cette capacité peut s’accroitre selon les besoins. Cependant la capacité de besoins se fait ressentir à partir de 300 ml. Au-delà la vessie acquiert une certaine forme de globe d’où le nom globe vésical. Au-delà d’un litre, il y a un grand risque de rupture.

Examens médicaux de la vessie

L’exploration de la vessie se fait de différentes manières. Le Cystogramme est une radiographie de la vessie, tandis que l’échographie est un examen de la vessie par ultrasons. Ces examens sont effectués quand la vessie est pleine. A cet effet, le médecin demande au patient de boire beaucoup d’eau et de ne pas uriner avant cet examen. L’urodynamique utilise des sondes pour évaluer la pression et le débit urinaire. L’urographie intra veineuse, est un examen durant lequel on injecte une solution iodée dans une veine en vue de visualiser les reins et la vessie.

Pathologies de la vessie

Plusieurs pathologies peuvent endommager la vessie. Nous pouvons citer entre autres le cancer de la vessie. Il atteint plus généralement les hommes que les femmes. Il survient très souvent après 60 ans. Comme causes nous pouvons citer entre autres le tabac et la phénacétine. Le cancer de la vessie le plus fréquent de nos jours est le carcinome de la vessie, un cancer qui atteint le tissu épithélial.

La cystocèle est l’hernie de la vessie, tandis que la cystite c’est une inflammation de la vessie. L’infection de la vessie peut se caractériser parfois par une dysurie, qui est une difficulté à uriner. On note également une incontinence urinaire et une rétention aigüe d’urine. Certains chercheurs ont pu déceler chez la femme une maladie qui déforme le col vésical. Cette infection se caractérise par l’apparition de petits kystes, d’œdèmes et de polypes autour du col de la vessie.

Précautions pour la protection de la vessie

Plusieurs facteurs engendrent les infections urinaires. Quelques gestes simples peuvent cependant aider à se prémunir des affections de la vessie. Ainsi, il est vivement conseiller d’uriner après chaque rapport sexuel. Il est également recommandé de boire un minimum de 1,5 L d’eau par jour. De même une lutte continuelle contre la constipation et le fait d’effectuer des mictions complètes quand on urine sont indispensables pour protéger sa vessie.

Auteur: Julien
Rédacteur chez saintesante.com depuis 2014. Julien s’est engagé à la diffusion de l’information sanitaire car pour lui, il s’agit d’une voie royale pour sauver des vies. Voir les articles de Julien.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.