Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Os iliaque : forme et structure anatomique

Os iliaque

L’os iliaque, également appelé os coxal, est un élément osseux de la hanche. Il constitue la partie antéro-latérale du bassin et forme avec le sacrum, la ceinture pelvienne. Situé à la jonction entre le fémur et le sacrum, il assure le lien squelettique entre le tronc et le membre inférieur.

L’os iliaque s’articule avec la tête fémorale par le biais de l’acetabulum, et avec le sacrum grâce à la fossette auriculaire. Il présente des caractéristiques qui transparaissent à travers sa forme et sa structure anatomique.

Forme anatomique de l’os iliaque

Volumineux et long, l’os iliaque est un os plat qui a une forme semblable à celle d’une hélice constituée de deux pales : supérieure et inférieure. Accrochée au sacrum et orientée vers l’avant et le dehors, la pale supérieure correspond à l’aile iliaque. Le foramen obturé perfore la pale inférieure qui est orientée vers l’avant le dehors.

L’os iliaque présente deux faces (latérale et médiale) et quatre bords (antérieur, postérieur, supérieur et inférieur).

  • La face latérale

La face latérale ou exopelvienne est caractérisée par trois grandes parties : supérieure, moyenne et inférieure.

La partie supérieure renferme la fosse iliaque externe qui sert de point d’insertion des 3 muscles fessiers (supérieur moyen et inférieur).

La partie moyenne de l’os iliaque est une zone rétrécie marquée par une excavation profonde : la cavité cotyloïde ou l’acetabulum.

Dans la partie inférieure, se trouve un large orifice ovalaire, le trou ischio-pubien.

  • La face médiale

La face médiale ou endopelvienne comprend deux parties (supérieure et inférieure) délimitées par la crête supérieure ou ligne arquée.

La partie supérieure comprend la fosse iliaque interne destinée à l’insertion du muscle iliaque. En dessous de la ligne arquée, la partie inférieure comprend le trou obturateur, la surface quadrilatère.

  • Le bord supérieur

Le bord supérieur ou crête iliaque, est épais et rugueux avec pour limite antérieure, l’épine iliaque antéro-supérieure, et pour limite postérieure, l’épine iliaque antéro-inférieure.

En plus de ces deux extrémités, il est marqué par l’insertion de plusieurs muscles, notamment le muscle grand dorsal, le muscle grand oblique, le muscle petit oblique, le muscle traverse de l’abdomen.

  • Le bord antérieur

Le bord antérieur de l’os iliaque est marqué par deux saillies osseuses, notamment l’épine iliaque antéro-supérieure sur laquelle sont insérés le muscle sartorius et le muscle tenseur du fascia lata, et l’épine iliaque antéro-inférieure destinée à l’insertion du muscle antérieur droit du triceps. Il est également constitué de l’échancrure inter épineuse, de la surface pectinéale et du tubercule du pubis.

  • Le bord postérieur

Le bord postérieur a pour limite inférieure la tubérosité de l’ischion. L’épine iliaque postéro-supérieure constitue la limite supérieure. Il regroupe également la saillie osseuse de l’épine iliaque postéro-inférieure, l’épine sciatique, la grande et la petite échancrure sciatique.

  • Le bord inférieur

Le bord inférieur est caractérisé par deux segments. Le segment antérieur ou articulaire qui correspond à la surface symphysaire, et le segment postérieur, occupé par le bord inférieur de la branche ischio-pubienne.

Structure anatomique de l’os iliaque

L’os iliaque est constitué de trois pièces osseuses : l’ilium, l’ischion et le pubis.

L’ilium constitue la plus grande partie de l’os iliaque. De forme triangulaire, il forme la partie supérieure de l’os iliaque. Cette large surface osseuse est plate. Elle est subdivisée en deux parties : le corps et l’aile. Le corps de l’ilium contribue à la formation de la cavité cotyloïde. Bordant latéralement le grand bassin, l’aile de l’ilium est caractérisée par un bord supérieur incurvé.

L’ischion est la partie située en bas et arrière de l’os iliaque. Constitué d’un corps et d’une branche, l’os ischion présente également de larges orifices (trous ischio-pubiens) et une grosse protubérance (tubérosité ischiatique).

Le pubis est la partie antérieure de l’os iliaque. Il est formé d’un corps et deux branches (supérieure et inférieure). De forme triangulaire et prismatique, ce corps est aplati. La branche supérieure correspond à la branche ilio-pubienne. La branche inférieure est dénommée branche ischio-pubienne.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.