Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéAnatomieMembresMembres supérieursMétacarpe

Le métacarpe : caractères communs et spécificités des métacarpiens

Métacarpe

Disposés côte à cote et séparés par un espace interosseux, ces os du métacarpe sont recouverts d’un tissu conjonctif au niveau de la paume et sont palpables au niveau du dos de la main.

Dérivé du terme grec metakarpion réunissant les mots meta (après) et karpion (carpe), le métacarpe est une portion du squelette de la main, circonscrite entre les os du poignet (carpe) et les os des doigts (phalanges). Il s’agit d’un ensemble d’os reliant la rangée antérieure des os du carpe à ceux des phalanges proximales. Ces os sont constitués de façon particulière avec des caractéristiques communes, mais également avec des spécificités qui les distinguent les uns des autres.

Constitution du métacarpe

Le métacarpe est constitué de cinq os, de forme cylindrique, plus ou moins longs, qui forment le squelette de la paume de la main. Chaque os est appelé métacarpien et est désigné par un nom numérique. Cette numérotation commence par le métacarpien du pouce ou premier métacarpien (M I) et se termine par le métacarpien auriculaire ou cinquième métacarpien (M V), avec la lettre M pour métacarpien.

Le métacarpe est constitué d’os allongés et fixes (M II, MIII et M IV) ou mobiles (M I et M V).

Caractéristiques communes des métacarpiens

Chaque os métacarpien est caractérisé par un corps central ou diaphyse et par deux extrémités : la tête métacarpienne et la base métacarpienne.

De forme triangulaire et légèrement courbée, le corps du métacarpe présente trois faces et trois bords. La face dorsale est lisse ; les faces médiales et latérales sont concaves. On distingue un bord latéral, médial ainsi qu’un bord antérieur légèrement concave en avant.

La tête métacarpienne ou épiphyse distale est de forme sphérique. Elle est dotée d’une surface oblongue qui s’articule avec la phalange proximale. Elle a pour trait spécifique une face antérieure entaillée et des tubercules proéminents sur la face dorsale.

La base métacarpienne ou l’extrémité inférieure est de forme cubique avec une surface articulaire convexe. Elle s’articule avec les os du carpe. La face antérieure et la face dorsale sont rugueuses et constituent des surfaces sur lesquelles sont insérés des muscles et des ligaments.

Les spécificités des os du métacarpe

Chaque os métacarpien présente des caractéristiques bien spécifiques.

Le premier métacarpien (M I) ou métacarpien du pouce, court et trapu, est le plus gros os métacarpien. Caractérisé par un corps aplati et volumineux, il présente deux éminences articulaires sur la face antérieure. La face postérieure est large.

Le second métacarpien (M II) ou métacarpien de l’index est long. Il caractérisé par une large base.

Le troisième métacarpien (M III) ou métacarpien du majeur est doté d’une éminence pyramidale et d’une base pointue.

Le quatrième métacarpien (M IV) ou métacarpien de l’annulaire est plus fin et grêle, avec une base rugueuse.

Le cinquième métacarpien (M V) ou métacarpien de l’annulaire est court. Il est caractérisé par une tubérosité sur le côté médial.

Sources :

Pr. SM BOUKERCHE, Cours n 7 – Le squelette de la main, http://www.lanemf.com/medias/files/squelette-de-la-main-metacarpe.pdf

Professeur Gilbert VERSIER, biomécanique de la main, http://www.clubortho.fr/cariboost_files/cours_20biomecanique_20main_20GV.pdf

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.