Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéDossiersGlande thyroïdeCancer de la thyroïde
Cancer de la thyroïde
Jeudi 21 avril 2016

Cancer de la thyroïde : formes, symptômes, diagnostic, traitement

Maladie de plus en plus fréquente, le cancer de la thyroïde est une pathologie encore mystérieuse quant à ses causes exactes. Elle est plus fréquente chez les femmes. Cette tumeur maligne prend naissance soit au niveau des cellules folliculaires, soit au niveau des cellules parafolliculaires de la thyroïde.

La thyroïde, glande située au niveau du cou est constituée principalement de deux types de cellules. Lorsqu’un dérèglement apparait au niveau de celles-ci une tumeur peut apparaitre. On distingue plusieurs types de cancers de la thyroïde. Les causes exactes de leur survenue sont encore mystérieuses, mais certains investigateurs estiment que des facteurs héréditaires ainsi qu’une exposition prolongée à des radiations pourraient favoriser leur apparition.

Formes

Au niveau des cellules folliculaires, il peut se développer deux types de tumeurs : les cancers papillaires(les plus fréquents) et les cancers vésiculaires. Ces cancers évoluent lentement et le traitement à l’iode est généralement efficace.

Au niveau des cellules parafolliculaires, il peut survenir le cancer médullaire. Il a une évolution rapide et sa prise en charge est assez délicate, car il n’est pas sensible aux traitements par iode radioactif.

Symptômes

Au début le cancer passe souvent inaperçu. Au fil de son évolution, le patient commencera à ressentir des douleurs au niveau du cou et de la gorge avec des difficultés à avaler et respirer. La voix devient plus rauque avec la présence d’une boule visible à l’avant du cou. Il est aussi possible d’observer une hypertrophie des ganglions lymphatiques.

Diagnostic

Vu la complexité de cette maladie, le diagnostic se fait par étape. On réalise tout d’abord une échographie pour confirmer la présence d’un nodule. Cet examen permet en outre de connaitre le nombre de nodules présents, leur taille ainsi que leur localisation. Ensuite une ponction de cellules au niveau de la thyroïde sera effectuée pour confirmer la malignité de la tumeur.

Le médecin peut demander d’autres examens pour peaufiner son diagnostic. Il s’agit entre autres de la scintigraphie thyroïdienne, du scanner et de l’IRM.

Traitement

Plusieurs paramètres entrent en jeu pour le choix du traitement. Celui-ci est fonction du type de cancer, du degré d’évolution de la maladie ainsi que l’âge du patient. Le traitement associe généralement plusieurs méthodes thérapeutiques.

Traitement par l’iode radioactif

De fortes doses d’iode radioactif sont administrées au patient sous forme de capsules ou de liquide. Cela a pour objectif de détruire les parties restantes de la thyroïde (généralement à la suite d’une) et aussi les possibles métastases présentes. Cela permet de réduire considérable d’éventuelles récidives.

Comme effet indésirable, le patient peut avoir des nausées, une sensation de sécheresse des yeux ou de la bouche et une altération passagère du gout et de l’odorat. L’iode radioactif est éliminé facilement par l’organisme à travers les urines au bout de quelques jours.

Radiothérapie et chimiothérapie

Ces traitements sont utilisés pour les cancers qui ne sont pas sensibles à l’iode radioactif, en cas de récidives ou lorsque le traitement à l’iode ne donne pas de résultats satisfaisants. L’inconvénient avec ces méthodes c’est qu’elles endommagent également les cellules saines et peuvent provoquer des nausées, une fatigue passagère ou une irritation des muqueuses du pharynx


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.