Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles gynécologiquesFibromes utérins et homéopathie

Soigner les fibromes utérins par homéopathie

Fibromes utérins et homéopathie

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes qui se développent dans un organe reproducteur de la femme, appelé l’utérus. Ce sont des tissus fibreux très dures et intenses ou des excroissances bénignes situées en divers endroits de l’utérus (les muscles, la cavité, la paroi…), de façon isolée ou en groupe. Ces excroissances sont, généralement, non cancéreuses et peuvent être parfois très nombreuses et de taille minuscule ou très volumineuses et pouvant atteindre la taille d’une grossesse de 3, 4 ou 5 mois. Il y a 3 types de fibromes utérins, à savoir, les fibromes interstitiels, les fibromes sous-séreux et les fibromes sous-muqueux.

Les symptômes les plus courants, sont les saignements de sang abondant et prolongés pendant les règles, des douleurs abdominales, des douleurs au niveau du bassin ou le bas du dos ainsi que des douleurs pendant les rapports sexuels. L’anémie qui survient est due à une perte excessive de sang menstruel. Aussi, des troubles de la miction avec des besoins fréquents d’uriner, des crampes abdominales, des ballonnements sont parfois observés. Ces symptômes peuvent, également, inclure des sensations de pesanteur dans le bas-ventre et des troubles du transit. Chez certaines femmes, les fibromes utérins peuvent être asymptomatiques.

Causes

Les causes exactes des fibromes ne sont pas élucidées, cependant plusieurs facteurs seraient susceptibles de favoriser l’apparition de ces excroissances utérines. Il s’agit des facteurs hormonaux et génétiques.

  1. Au niveau hormonal,

Les secrétions hormonales de la femme, en l’occurrence l’œstrogène et la progestérone, produites par l’ovaire, peuvent stimuler la croissance des fibromes.
Aussi, l’état de grossesse, accroissant la production de progestérone et d’œstrogène dans le corps de la femme, les fibromes peuvent se développer et croître rapidement lorsque la femme est enceinte.

  1. Au niveau héréditaire

Le fait qu’un membre de la famille (la mère, une tante, la grand-mère, une sœur) ait eu déjà un fibrome, multiplie par deux, le risque d’en développer un.

Traitements homéopathiques des fibromes utérins

Les remèdes homéopathiques permettent de traiter efficacement les fibromes utérins symptomatiques ou asymptomatiques. Ils permettent de réduire les fibromes ou d’empêcher leur développement.

Fraxinus americana élaboré à partir des écorces des jeunes rameaux de frêne blanc, est bien indiqué lorsque les fibromes sont caractérisés par des sensations de pesanteur pelvienne qui accompagnent les flux menstruels. La posologie est de 5 granules de la dilution 5 CH, 2 fois par jour.

Pour freiner le développement des fibromes utérins, les patients peuvent avoir recours à 3 granules de Folliculinum 30 CH chaque soir.

China rubra 5 CH est un remède caractérisé par des effets antihémorragiques grandement bénéfiques en présence d’un fibrome utérin dominé par des règles de durée anormalement longue et d’abondance anormalement excessive. Il est conseillé de prendre 3 granules, 1 fois par jour.

Calcerea Carbonica est un remède utile pour traiter les fibromes caractérisés par des saignements prolongés pendant les menstrues et dominés par un débit excessif. Il permet de réduire la taille des fibromes. La posologie sera déterminée en fonction de l’état de la patiente.

Quand consulter un médecin ?

Lorsque les fibromes utérins sont caractérisés par des hémorragies qui résistent aux traitements ou sont très volumineux, supérieurs à 10 centimètres (ou atteignant le volume d’une grossesse de 3 ou 4 mois), une consultation médicale, voire une intervention chirurgicale, s’impose. Une intervention chirurgicale est également nécessaire lorsque les fibromes sont à la base de fausses-couches répétées.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.