Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles gynécologiquesSyndrome prémenstruel et homéopathie
Syndrome prémenstruel et homéopathie
Vendredi 24 novembre 2017

Soigner le syndrome prémenstruel par homéopathie

Le syndrome prémenstruel est l’ensemble des symptômes physiques et psychologiques récurrents qui surviennent en relation avec le cycle menstruel de la femme. Il correspond à un ensemble de manifestations cognitives, émotives et physiques ressenties par la femme avant les règles, puis ces symptômes disparaissent avec l’arrivée des menstrues ou dans les premiers jours qui les suivent.

Symptômes

Les symptômes bénins mais invalidants, diffèrent et varient en intensité d’une femme à une autre. Les manifestations physiques sont caractérisées par un gonflement, une sensibilité ou des douleurs au niveau des seins. Il est possible de constater des gonflements au niveau des chevilles, des mains ou des pieds. Une sensation de ballonnement abdominal et d’autres troubles intestinaux prédominent, avec notamment, des maux de ventre, des crampes abdominales, une diarrhée ou une constipation. Des douleurs articulaires ou musculaires, des maux de dos ou de tête ainsi que la fatigue, des crises d’acné et une perte de l’appétit, peuvent également survenir.

Les symptômes psychologiques sont dominés par des troubles du sommeil, une augmentation du niveau d’anxiété, une dépression, une fluctuation de l’humeur, un manque de concentration, des crises de larmes, l’irritabilité ou la nervosité. Des trous de mémoire, un manque d’énergie et une perte de contrôle de soi peuvent être prédominants chez certaines femmes.
Les femmes peuvent être affectées par plusieurs de ces symptômes, mais pas obligatoirement par tous les symptômes mentionnés ci-dessus.

Causes

Les causes spécifiques du syndrome prémenstruel ne sont pas connues. Toutefois, certaines théories incriminent la fluctuation des niveaux d’hormones (la progestérone et l’œstrogène) dans le corps de la femme. Ce déséquilibre hormonal, avec notamment un excès d’œstrogène ou un manque de progestérone, peut déclencher les symptômes du syndrome prémenstruel. Un déficit en sérotonine serait à la base des changements émotionnels associés aux symptômes du syndrome prémenstruel. D’une manière générale, il semblerait que certains facteurs pourraient favoriser les symptômes du syndrome prémenstruel, avec notamment, une forte consommation de sel, d’alcool ou de caféine.

Traitements homéopathiques du syndrome prémenstruel

Les médicaments homéopathiques permettent de traiter efficacement les symptômes liés au syndrome prémenstruel. Lorsque les symptômes tels que les crampes abdominales, les crises de larmes et les nausées, prédominent chez une femme dont le flux menstruel est peu abondant et varie considérablement d’un mois à un autre, Pulsatilla est bien indiqué. Ce remède soulage les douleurs pelviennes et est bien adapté pour les femmes qui ont des sauts d’humeur. Face à ces manifestations, il convient de prendre 5 granules issus de la dilution 15 CH, à partir du 15ème jour du cycle.

Lac caninum 5 CH est un remède qui déploie un effet régulateur sur le syndrome prémenstruel. Il est préconisé quand les seins sont gonflés, tendus et douloureux, avant les règles. La posologie consiste à prendre 2 granules, 3 fois par jour.

En présence d’une dépression, d’une fatigue, d’une tristesse, d’une personnalité irritable, des douleurs au niveau du bas du dos, Sepia officinalis 5 CH est le remède le mieux approprié pour soulager la femme qui est parallèlement affectée par une migraine ou une céphalée. Elle peut avoir recours à 3 granules toutes les douze pendant 3 jours.

Lorsque la sensation douloureuse est aigüe, voire intolérable avec si possible, des douleurs au niveau du dos, avec la présence manifeste d’une loquacité, d’une hystérie, Actea racemosa 15 CH est prescrit, à raison de 5 granules deux fois par jour au cours de la période des menstrues.

Quand consulter un médecin ?

En cas de persistance des symptômes, il est préférable de consulter un médecin. Cette consultation est bien indiquée quand les symptômes physiques et psychologiques surviennent avant chaque menstruation et perturbent significativement la vie quotidienne de la femme. Avec l’intensité des symptômes, la femme doit également consulter sans plus attendre.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.