Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesSphère ORLOreillons et homéopathie
Oreillons et homéopathie
Vendredi 27 mai 2016

Soigner les oreillons par homéopathie

Les oreillons sont une pathologie virale des glandes parotides. Particulièrement contagieuse, cette pathologie infantile bénigne est caractérisée par une inflammation de ces glandes salivaires situées dans la cavité buccale, près de la mâchoire, au-dessous des oreilles. Le gonflement de ces glandes qui produisent la salive, est un signe manifeste des oreillons qui peuvent également affecter les adultes non vaccinés. Ce gonflement est une manifestation de l’inflammation des glandes parotides (parotidites) qui augmentent en volume et deviennent douloureuses lors de la palpation. Cet accroissement de volume peut faire bomber la joue ou le cou d’un côté ou des deux. Les oreillons se signalent, également, par une fièvre plus ou moins élevée, des douleurs au niveau des oreilles, des sensations douloureuses lors de la mastication, des maux de tête. Une perte de l’appétit, des courbatures, sont d’autres symptômes liés aux oreillons. Dans bien des cas, cette pathologie peut être asymptomatique : le malade ne présente aucun symptôme.

Les oreillons sont causés par le virus ourlien (paramyxovirus). Cet agent pathogène hautement contagieux, se transmet de diverses façons. Cette contamination interhumaine s’effectue par contact direct par le biais des baisers, de la salive.
Le virus est, également, transmissible par l’air lorsqu’un sujet tousse, éternue, parle ou par le biais des gouttelettes respiratoires de la bouche et du nez d’une personne infectée. Le virus ourlien est capable de survivre sur des surfaces. Ainsi, il se transmet en touchant ces surfaces ou un objet exposé à des gouttelettes de salive contaminée et en frottant ensuite les yeux, la bouche ou le nez.
Cette pathologie est particulièrement contagieuse 7 jours avant et 9 jours après l’apparition des symptômes. Un sujet ne peut contracter les oreillons qu’une seule fois dans sa vie, car le virus confère une immunité durable.

Traitements homéopathiques des oreillons

Belladonna est le remède homéopathique couramment prescrit dans le cadre du traitement curatif des oreillons. Ce remède est bien indiqué au début de l’inflammation, avec notamment, la présence d’une fièvre, d’une céphalée intense, des glandes enflées et sensibles au toucher. Le dosage est de 3 granules de la dilution 7 CH, 4 fois par jour.

Lorsque les symptômes apparaissent soudainement chez un sujet assoiffé qui développe une fièvre brutale, Aconitum nappellus est bien utile dès l’apparition des premiers symptomes.
Chez un sujet affecté par des oreillons caractérisés par une gorge très douloureuse qui irradie jusqu’aux oreilles, par la présence d’une rougeur au niveau du pharynx, la prescription de Phytolaca 9 CH, est recommandée, à raison de 3 granules, 3 fois par jour.

Pulsatilla est un remède conseillé aux adolescents confrontés aux oreillons quand ces derniers ressentent un gonflement au niveau des testicules. Il est bien utile chez les adolescentes qui se plaignent d’un gonflement des seins. Ces patients peuvent avoir recours à la dilution 7 CH, a raison de 3 granules quatre fois par jour en vue de soulager ces symptômes.

A titre préventif, en cas d’épidémie, il est conseillé d’avoir recours à une prise de Parotidinum 15 CH ou 30 CH ou quotidiennement à 3 granules Jaborandi 5 CH le matin au réveil et 3 granules de Trifolium partense 5 CH, le soir au coucher.

Quand consulter un médecin ?

L’apparition des complications liées aux oreillons, avec notamment, une atteinte du nerf, une inflammation des ovaires ou des testicules, une inflammation du cerveau et de la moelle épinière (méningite), constituent des motifs de consultation médicale. Il est, également, conseillé de contacter le centre de santé le plus proche, dès l’apparition des premiers symptômes ou de consulter immédiatement un médecin dans le but de ne pas exposer d’autres personnes à cette maladie.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.