Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Antipsychotique Risperdaloro

Risperdaloro, dont la substance active est la rispéridone, est une spécialité pharmaceutique approuvée et commercialisée en France et en Tunisie. Ce médicament est un antipsychotique disponible sous forme de comprimés qui se désagrègent rapidement dans la bouche grâce à la salive. En plus d’être utile au traitement des troubles psychotiques, ce remède contribue à la régulation de l’humeur. Ainsi, Risperdaloro est prescrit pour traiter les troubles thymiques en l’occurrence, le trouble bipolaire et les états d’agressivité persistante.

Destiné à l’administration orale, Risperdaloro est indiqué dans le traitement de la schizophrénie, un trouble psychotique dominé par des hallucinations, des idées délirantes, un retrait social, des troubles du raisonnement et de la pensée. Ce médicament améliore les symptômes de la psychose schizophrénique.

Risperdaloro est, également, utilisé pour la prise en charge thérapeutique du trouble bipolaire, un trouble mental caractérisé par une alternance d’épisodes maniaques et dépressifs. Ce médicament est administré dans le cadre du traitement des épisodes maniaques modérés à sévères liés à la bipolarité. Ces épisodes sont marqués par une exaltation de l’humeur, une hyperactivité, un état d’euphorie, d’excitation.

La persistante des états d’agressivité chez les enfants et les adolescents âgés de 5 ans à 18 ans, présentant un déficit intellectuel et des troubles de conduites ainsi que chez les patients présentant une démence d’Alzheimer modérée à sévère, constitue, également une indication de Risperdaloro. Ce médicament est efficace pour le traitement symptomatique et de courte durée (jusqu’à six semaines) de ces états d’agressivité persistante. Il améliore, ainsi l’état psychologique des patients.

Contre-indications

Risperdaloro est contre-indiqué en cas d’hypersensibilité au principe actif ou à l’un des excipients intégrant la formulation de ce médicament. L’administration de Risperdaloro n’est recommandée aux enfants de moins de 18 ans dans le cadre du traitement de la schizophrénie et du trouble bipolaire.

Précautions d’emploi

Risperdaloro ne doit pas être administré aux femmes enceintes, sauf en cas de nécessité absolue. Aussi, l’arrêt du traitement au cours de la grossesse ne doit pas être brusque. Les femmes qui allaitent, ne doivent pas être traitées avec ce médicament. En tout état de cause, les femmes enceintes ou qui envisagent une grossesse ainsi que celles qui allaitent ou qui l’envisagent, doivent impérativement consulter un médecin avant de prendre ce médicament.

La consommation de l’alcool est déconseillée au cours du traitement.

En raison des risques de somnolence, de sensation de vertige et de trouble de la vision, associés à l’absorption de ce médicament, les conducteurs de véhicule et les utilisateurs des machines doivent être très prudents.

L’arrêt du traitement doit être progressif, avec une diminution graduelle de la posologie, sur plusieurs jours, car tout arrêt soudain peut provoquer un effet de rebond ou une aggravation de l’état de santé du patient.

Ce médicament doit être administré avec beaucoup de précautions chez les patients affectés par une insuffisance rénale ou hépatique.

Effets secondaires

Les effets secondaires qui surviennent plus ou moins fréquemment sont : les états de somnolence, les maux de tête, l’insomnie, la prise de poids, l’augmentation ou la diminution de l’appétit, les douleurs abdominales, les nausées, les vomissements, la sécheresse buccale, la constipation. Les vertiges, les acouphènes, la réduction du niveau de conscience, les bouffées de chaleur, les troubles respiratoires, peuvent également apparaître au cours du traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.