Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Risperdal
Lundi 4 mai 2015

Risperdal, antipsychotique atypique et régulateur de l’humeur

Disponible sous forme de comprimés et de solution buvable, Risperdal est administré par voie orale. Avec pour principe actif, la rispéridone, ce médicament est un antipsychotique atypique couramment utilisé pour la gestion thérapeutique des pathologies psychiatriques. Destinés au traitement des troubles psychotiques tels que la schizophrénie, il contribue également à la stabilisation de l’humeur. Ainsi, il s’avère efficace dans le traitement des troubles de l’humeur, notamment, le trouble bipolaire.

Caractérisé par un effet thérapeutique bénéfique aux patients affectés par des troubles psychiatriques et des troubles de comportements associés à une démence grave, Risperdal est parfois associé à des manifestations non désirées qui peuvent être, une augmentation de l’appétit, une incontinence urinaire, etc.

Indications

Risperdal est un médicament antipsychotique indiqué pour la prise en charge thérapeutique de la schizophrénie. Il est prescrit en vue de traiter les symptômes de la schizophrénie et des troubles psychotiques apparentés qui se manifestent par des hallucinations, des délires, des troubles du raisonnement, une altération du comportement.

Risperdal est également utilisé pour traiter le trouble bipolaire marqué par une alternance d’épisode de manie et de dépression. Agissant comme un stabilisateur de l’humeur, il est administré dans le cadre du traitement des épisodes maniaques modérés à sévères associés au trouble bipolaire qui est aussi appelé psychose maniaco-dépressive.

Risperdal est un médicament préconisé pour le traitement des troubles de comportements associés à une démence grave. Ces troubles comportementaux peuvent être caractérisés par une agressivité physique ou verbale, un état d’agitation, une méfiance exagérée.

Contre-indications

Les patients ayant manifesté des réactions d’allergie à la rispéridone ou à l’un des excipients, ne doivent pas utiliser Risperdal. Ces réactions allergiques sont associées à une série de symptômes : les démangeaisons, des difficultés respiratoires, un gonflement du visage ou des lèvres, une éruption cutanée. La prescription de ce médicament est déconseillée aux femmes qui allaitent leur bébé.

Précautions d’emploi

Risperdal doit être utilisé avec beaucoup de prudence chez les personnes âgées ou affaiblies ainsi que les patients affectés par une pathologie rénale, hépatique, cardio-vasculaire ou ayant des antécédents liés à une tentative de suicide. Il ne doit pas être administré aux patients âgés dans le cadre du traitement des troubles de comportement, liés à la démence.

La glycémie et les symptômes d’hyperglycémie doivent être surveillés régulièrement chez les patients affectés par un diabète.

Ce médicament ne doit pas être administré aux femmes enceintes, sauf en cas de nécessité absolue.

Risperdal peut entraver l’état de vigilance et la réactivité du patient. En conséquence, il ne devrait pas conduire ou manier une machine jusqu’à ce qu’il sache comme il réagit avec la prise de ce médicament.

Effets secondaires

Les effets secondaires les plus fréquents sont : une augmentation ou une baisse de l’appétit, les troubles du sommeil, les crampes musculaires, les douleurs dorsales, l’incontinence urinaire, la toux, l’épistaxis, les éruptions cutanées, les démangeaisons, l’érythème, les vomissements, les constipations, les diarrhées, la sécheresse buccale. Occasionnellement, des patients peuvent être affectés par la perte du contrôle de l’équilibre, un vertige, la perte de connaissance, la sécheresse oculaire, les acouphènes.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.