Être en bonne santé, c’est une grâce !

Zyprexa Relprevv
Lundi 4 mai 2015

Zyprexa Relprevv, un antipsychotique atypique tymorégulateur

Disponible sous forme de poudre pour solution injectable, Zyprexa Relprevv est un antipsychotique atypique à action prolongée dont l’ingrédient médicinal est l’olanzapine. Destiné au traitement des troubles psychotiques, notamment la schizophrénie, ce médicament possède aussi des propriétés thymorégulatrices. Il intervient dans la prise en charge des troubles de l’humeur. L’usage thérapeutique de Zyprexa Relprevv peut engendrer quelquefois une série d’effets indésirables : des vertiges, de la somnolence, une prise de poids, etc

Injecté au niveau du muscle fessier, Zyprexa Relprevv est un médicament utilisé en vue de traiter les adultes confrontés à un état d’agitation consécutive à une pathologie mentale, en l’occurrence, la schizophrénie et le trouble bipolaire.

Le traitement de la schizophrénie constitue une indication thérapeutique de ce médicament. Cette pathologie mentale est caractérisée par des troubles de la pensée, du comportement, du raisonnement avec l’apparition des hallucinations (visuelles, auditives), des délires.

Dans le cadre de la gestion thérapeutique du trouble bipolaire, qui est caractérisé une alternance d’épisodes dépressifs et maniaques, Zyprexa Relprevv est indiqué pour le traitement des épisodes maniaques. Ces épisodes sont marqués par une exaltation de l’humeur, un état d’excitation ou d’euphorie.

Contre-indications

L’administration de Zyprexa Relprevv est contre-indiquée chez les patients hypersensibles à l’olanzapine ou aux excipients de ce médicament. Il ne doit pas être prescrit aux enfants âgés de moins de 18 ans. Le principe actif de ce médicament peut passer dans le lait maternel et nuire au nouveau-né, c’est pourquoi, les femmes qui allaitent leur bébé ne doivent utiliser Zyprexa Relprevv.

Précautions d’emploi

Zyprexa Relprevv doit être utilisé avec beaucoup de précautions chez les patients présentant les signes d’une insuffisance hépatique ou affectés par un glaucome à angle fermé, une hypertrophie de la prostate, une pathologie cardiovasculaire grave.

Zyprexa Relprevv est un médicament qui doit être administré par un professionnel de la santé et dans un milieu hospitalier. Le patient doit être sous une observation médicale pendant au moins deux heures après l’injection de ce médicament en vérifiant chaque demi-heure, son état de vigilance. Avant de quitter l’établissement hospitalier, le patient doit être conscient et ne doit pas présenter les signes ou les symptômes d’un surdosage.

Après l’injection, au cours de la journée, le patient ne devrait pas conduire un véhicule, faire fonctionner une machine ou exercer une activité qui exige un niveau accru de vigilance.

Ce médicament n’est pas recommandé pas au cours de la grossesse. Par mesure de prudence, les femmes enceintes ou celles qui envisagent une grossesse pendant le traitement, doivent consulter un médecin.

Zyprexa Relprevv ne doit pas être administré par voie intraveineuse. La consommation de l’alcool est déconseillée au cours de la thérapie.

Effets secondaires

Après l’injection de Zyprexa Relprevv, le patient peut être confronté à un état d’inconscience, de somnolence excessive, de raideur musculaire, d’étourdissement ou de désorientation, d’irritabilité, de confusion, de fatigue inhabituelle.

Par ailleurs, un gonflement, une douleur ou une rougeur au niveau du site d’injection, des mouvements incontrôlés au niveau du visage ou de la langue, sont des effets secondaires associés à l’utilisation de Zyprexa Relprevv. Les démangeaisons, des éruptions cutanées, des difficultés respiratoires, le gonflement du visage, ou de la langue, sont des réactions allergiques qui peuvent, également, survenir au cours du traitement.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.