Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles cardio-vasculairesArtérite et homéopathie
Artérite et homéopathie
Vendredi 22 décembre 2017

Soigner l’artérite par homéopathie

L’artérite est une lésion artérielle inflammatoire et dégénérative. Cette pathologie qui affecte les parois des artères, provoque l’épaississement de celles-ci. Ces parois artérielles sont, de ce fait, fragilisées. Elles gonflent et sont plus perméables aux dépôts de cholestérol contenus dans le sang. La circulation sanguine est, alors, partiellement ou totalement obstruée avec une réduction d’apport d’oxygène aux muscles, aux organes et au cerveau.

Toutes les artères de l’organisme peuvent être affectées par une atteinte obstructive, notamment, celles des membres inférieurs ou (artérite des membres inférieurs ou artériopathie oblitérante des membres inférieurs). Quand les artères de moyens et gros calibres sont affectées, il s’agit d’une artérite à cellules géantes.

Causes

L’inflammation des artères peut être liée à un athérome c’est-à-dire à un dépôt de graisse, de sang, de tissus fibreux sur la surface interne de la paroi des artères. Des dépôts de cholestérol ou des dépôts calcaires sont, également, mis en cause. Ces dépôts gênent la circulation sanguine. Aussi, le rétrécissement des artères, provoqué par une pathologie inflammatoire peut, également, induire une artérite. L’artérite peut être, également, provoquée par des maladies auto-immunes, avec des cellules du système immunitaires qui s’attaquent aux parois des artères. Le tabac, le diabète, l’hypertension artérielle, le surpoids et l’obésité, constituent des facteurs de risque.

Symptômes

L’artérite localisée au niveau des jambes, se manifeste par des douleurs dans les jambes, assimilables à des crampes musculaires.

Lorsque l’artère temporale est atteinte, ce sont les maux de tête, des douleurs musculaires, des douleurs articulaires, une perte de poids, des troubles de la vision qui surviennent.

Les manifestations de l’artérite à cellules géantes sont caractérisées des anomalies sanguines, une anémie, une fatigue, une vision double et un mal de tête à l’arrière de la tête.

Une artérite peut être asymptomatique lorsqu’elle débute et peut demeurer silencieuse pendant une longue période.

Traitement homéopathique de l’artérite

Pour les cas d’artérite, caractérisés par des crampes violentes au niveau des membres inférieurs et des douleurs brûlantes, Secale cornutum est administré en dilution 5 CH à hauteur de 5 granules deux fois par jour.

Lorsque la pathologie est marquée par des douleurs brûlantes et des crampes qui évoluent vers une gangrène, Arsenicum album 4 CH peut être préconisé, à raison de 3 granules, une à trois fois par jour.

La dose d’Arnica 9 CH peut être utilisée en présence d’une artérite, à raison de 5 granules par jour. Ce remède est bien indiqué lorsque prévalent des sensations douloureuses assimilables à des brisures.

Cuprum arsenicosum déploie, également, des vertus thérapeutiques quand les jambes affectées par l’artérite, sont faibles et douloureuses, avec des douleurs qui surviennent lors de la marche. La dilution 7 CH est recommandée, à hauteur de 3 granules trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

La consultation médicale s’impose lorsque les signes d’aggravation ou de survenue d’une complication sont manifestes. Elle s’avère, ainsi, nécessaire quand les maux de tête sont persistants. Les signes de complications qui nécessitent rapidement une prise en médicale, sont, entre autres, l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, une insuffisance rénale. En cas d’échec du traitement médical pendant plus d’un trimestre, une intervention chirurgicale est envisagée en vue de dilater l’artère au niveau de la plaque d’athérome.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.