Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles cardio-vasculairesLymphangite et homéopathie
Lymphangite et homéopathie

Traiter la lymphangite par homéopathie

La lymphangite se traduit par une inflammation anormale des vaisseaux lymphatiques destinés au transport de la lymphe caractérisée par un rôle important dans la défense de l’organisme. Il s’agit d’une infection bactérienne du système lymphatique. Elle est potentiellement grave et éventuellement mortelle lorsque l’infection se propage dans la circulation sanguine. La lymphangite est la conséquence d’une pénétration des virus ou des bactéries dans les canaux lymphatiques. Ces agents pathogènes peuvent s’y infiltrer à la suite d’une coupure ou d’une blessure. Ainsi, avec la survenue d’une plaie ou d’une infection au niveau d’une muqueuse, ces agents pathogènes peuvent être pris en charge par la lymphe, puis les vaisseaux lymphatiques seront également infectés. Le plus souvent, ce sont des bactéries, notamment, des streptocoques qui parviennent aux vaisseaux lymphatiques par le biais d’une blessure de la peau et provoquent une lymphangite. Les infections staphylococciques sont moins souvent impliquées. Une compression des vaisseaux lymphatiques (tumeur) peut être à l’origine d’une lymphangite. Les varices et les mycoses des pieds, sont des pathologies susceptibles de favoriser la formation d’une lymphangite. Le diabète et la varicelle accroissent le risque lié à cette pathologie.

La lymphangite se manifeste par un gonflement sur le trajet du vaisseau lymphatique impliqué. Ce gonflement est associé à des sensations douloureuses. Une hypertrophie des ganglions lymphatiques, surgit. Une rougeur de la peau ou des lignes rouges associées à un œdème, apparaissent à la surface de la peau. D’autres signes sont, également, perceptibles avec l’apparition d’une forte fièvre supérieure à 38 °C, des douleurs musculaires, des frissons, des maux de tête, une sensation générale de malaise. Des nausées et une perte de l’appétit, sont également des symptômes liés à la lymphangite.

Le traitement de la lymphangite

Plusieurs remèdes homéopathiques peuvent être associés dans le cadre du traitement de lymphangite. Il s’agit notamment d’Apis mellifica 5 CH, de Bufo rana 5 CH et de Mercurius solubilis 5 CH. La posologie consiste à prendre, quotidiennement et de façon alternée, trois granules de chaque jusqu’à a ce que l’état de patient s’améliore.

Apis mellifica est bien indiqué lorsque la lymphangite est dominée par un état fiévreux, des sensations douloureuses et un œdème rosé de la peau. Les basses dilutions (5 CH, 6 CH et 7 CH) de Bufo rana (également dénommé Bufo bufo) s’avère efficace en infectiologie en vue de traiter la lymphangite marquée par une hypertrophie d’un ou plusieurs ganglions lymphatiques. Il faut prendre une ou deux granules toutes les heures en fonction de la gravité. Dès les premiers signes d’amélioration, il importe de prendre

Lorsque cette hypertrophie est très importante avec l’apparition d’une fièvre nocturne, Mercurius solubilis est bien indiqué. Lapis albus peut être également prescrit à raison de 5 granules issus de la dilution 5 CH, deux à trois fois par jour.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de solliciter l’expertise d’un professionnel de la santé lorsque les signes d’amélioration ne sont pas perceptibles ou lorsque survient une aggravation de l’état de santé du patient, malgré le traitement initié. Aussi, une consultation médicale s’avère nécessaire en présence des complications liées à une lymphangite, à savoir les abcès, la cellulite (infection de la peau), la bactériémie (bactérie dans le sang), la septicémie (inflammation généralisée de l’organisme). La persistance d’une fièvre supérieure à 38 °C pendant plus de 48 heurs et un accroissement de la douleur, constituent des urgences médicales.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.