Être en bonne santé, c’est une grâce !

Entorse de la cheville
Vendredi 2 septembre 2016

Entorse de la cheville : causes, symptômes, facteurs, traitements

Une entorse de la cheville est une affection qui se produit lorsque la cheville est tordue de façon maladroite. Cette situation peut conduire à un étirement ou une déchire des tissus assurant la cohésion des os de la cheville. Les ligaments stabilisent les articulations et empêchent les mouvements excessifs.

L’entorse intervient lorsque les ligaments sont sollicités au delà de leurs capacités. La plupart des entorses conduisent à des dégâts sur les ligaments extérieurs de la cheville. Le traitement d’une entorse de la cheville dépend de sa gravité. L’automédication et des soins à domicile peuvent généralement venir à bout d’une entorse, mais la consultation d’un médecin est indispensable en vue d’évaluer la gravité des dommages.

Causes

Une entorse de la cheville se produit généralement lorsque le pied se tord brutalement et pousse l’articulation de la cheville au-delà de ses capacités. Au cours d’une activité physique, la cheville peut se tordre vers l’intérieur à la suite d’un mouvement brusque ou inattendu. On assiste alors à l’étirement ou à rupture d’un ou plusieurs ligaments. Les entorses de la cheville peuvent survenir à tout âge. Faire du sport, marcher sur des surfaces inégales ou même porter des chaussures inappropriées peuvent tous provoquer une entorse.

Symptômes

Les signes tels que le gonflement, les ecchymoses, les douleurs et l’incapacité de s’appuyer sur la cheville sont symptomatiques d’une entorse. La peau de la cheville peut être décolorée et l’articulation peut devenir rigide. Le patient voit également sa mobilité réduite. L’entorse peut également conduire à des dégâts sur les tendons, le cartilage, et les vaisseaux sanguins périphériques.

Facteurs de risque

Les facteurs qui augmentent le risque d’une entorse à la cheville comprennent la participation à des activités sportives. Les entorses de la cheville sont en effet une affection très commune dans le milieu sportif. Les sports qui nécessitent une torsion du pied, comme le basket, le tennis, le football et la course à pied accroissent la vulnérabilité à une entorse de la cheville, en particulier chez les personnes en surpoids. Faire du sport sur une surface inégale peut également augmenter le risque. Une personne ayant des antécédents d’entorses est plus susceptible d’avoir une entorse.

Traitement

Le traitement est intimement lié à la gravité de l’entorse. La majorité des patients se traitent à domicile. Dans la plupart des cas, des antidouleurs en vente libre comme l’ibuprofène, le naproxène ou l’acétaminophène suffisent à calmer les douleurs associés à l’entorse. Le patient est très souvent obligé d’utiliser des béquilles pour marcher en raison de la douleur. Le médecin peut également recommander le port d’une attelle amovible. Une fois l’enflure et l’inflammation résorbées, une série d’exercices physiques peuvent être prescrits en vue de restaurer la mobilité, l’équilibre, la puissance et la souplesse de l’articulation. En cas d’instabilité de la cheville, on peut recourir à un plâtrage ou au port d’une prothèse pour stabiliser la cheville en vue d’améliorer sa guérison. La prise en charge à domicile d’une entorse de la cheville implique une mise au repos de l’articulation, l’utilisation de compresses froides, la compression par des bandages et la surélévation de l’articulation.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.