Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Instabilité de la cheville

Traiter l’instabilité mécanique ou fonctionnelle de la cheville

L’instabilité de la cheville est une pathologie commune, qui résulte le plus souvent d’entorses mineures répétées ou d’une entorse sévère. Cette pathologie est en réalité la conséquence de l’instabilité des ligaments latéraux de la cheville. L’anatomie de la cheville révèle que les ligaments assurent la stabilité de la cheville.

Le patient souffrant de cette pathologie à la vague impression qu’il n’a plus aucun contrôle sur sa cheville et qu’elle se dérobe à chaque fois qu’il la sollicite. Des orthèses plantaires peuvent servir de solutions temporaires, mais la résolution définitive du problème requiert une intervention chirurgicale.

Causes

L’instabilité de la cheville peut être la résultante d’une entorse de cette articulation. En effet, cette entorse intervient lorsque le pied est brutalement tordu vers l’intérieur. Au cours d’une entorse, les ligaments sont étirés jusqu’au point de rupture. Si l’entorse n’est pas correctement traitée par une combinaison de traitements anti-inflammatoires et de mise au repos de l’articulation, les ligaments peuvent guérir en position étirée et conduire à une instabilité chronique de la cheville. Cette instabilité, va elle-même conduire à une survenance fréquente d’entorses, qui aggraveront à leur tour l’instabilité de la cheville. L’instabilité de la cheville peut être causée par la marche sur une surface irrégulière. Elle peut être également survenir après une chute brutale ou lors d’activités requérant une torsion et une poussée du pied, telles que le basket-ball, le tennis, le football et le football américain.

Symptômes

La cheville instable est sujette à des rougeurs, des bruissements et un gonflement. Les patients atteints de cette affection boitent très souvent. Les entorses constituent le symptôme le plus visible de l’instabilité de la cheville. Le patient est, en effet, sujet à des entorses récurrentes et fréquentes.

Diagnostic

Le diagnostic de l’instabilité de la cheville débute par l’imagerie médicale, avec des examens tels que la radiographie aux rayons X, l’imagerie par résonnance magnétique, le scanner et la scintigraphie. Le chirurgien orthopédique peut également procéder à un examen physique de la cheville. Dans ce cas la cheville est soumise à une série de mouvements et l’amplitude de ces mouvements est mesurée en vue d’établir leurs conformités avec la normalité. Dans une cheville normale, l’amplitude des mouvements ne peut excéder 5°.

Traitement

Le traitement de l’instabilité de la cheville débute par des séries d’exercices physiques ayant pour but de renforcer les muscles extérieurs de la cheville ; le but visé étant une compensation de la perte de stabilité. Quoique ce traitement soit efficace sur un certain nombre de patients, il risque d’être inefficace sur les athlètes et les personnes ayant déjà des muscles très développés. Les sportifs amateurs peuvent utiliser des bandages comme solution temporaire. La chirurgie constitue cependant l’option la plus efficace. La première technique chirurgicale consiste à raccourcir les ligaments endommagés. Une autre technique consiste à remplacer le ligament endommagé. Il peut dans ce cas être remplacé par un ligament synthétique ou par un ligament prélevé sur le patient lui-même.

Prévention

Les entorses, principales causes de l’instabilité de la cheville, peuvent être évitées en utilisant des protections appropriées durant la pratique sportive. Les personnes sujettes à des entorses doivent veiller à s’attacher les services d’un médecin en vue d’un traitement adéquat.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.