Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéNutritionMinérauxOligo-élémentsOligo-élément Vanadium

Vanadium : sources alimentaires, rôles biologiques, effets néfastes

Oligo-élément Vanadium

Ni métal, ni non métal, le vanadium est un oligo-élément qui se retrouve à l’état de traces dans les champignons et divers végétaux selon sa disponibilité dans le sol. Apporté à l’organisme par le biais de l’alimentation, ce nutriment joue un rôle intéressant dans la régulation du taux de sucre dans le sang et dans la réduction du mauvais cholestérol. En plus de provoquer flatulences, nausées, vomissements et diarrhées, l’excès de vanadium dans le corps peut causer des préjudices au foie et parfois aux reins. Les effets d’une carence en vanadium ne sont pas clairement établis mais les spécialistes soupçonnent que le manque de cet oligo-élément peut induire une hypercholestérolémie ou favoriser des cas de cancers et de maladies cardiovasculaires.

Dans l’organisme humain, le vanadium est un oligo-élément stocké dans les tissus adipeux. Une proportion d’environ 10 % de la quantité apportée par le biais du vin, de la bière et de divers aliments subie une absorption intestinale. une grande partie est éliminée dans les urines et les fèces.

Sources alimentaires de vanadium

On trouve le vanadium dans divers aliments :

  • les herbes comme le persil, l’aneth, l’épinard ;
  • les huiles végétales (d’olive, de soya, de maïs, de carthame et de tournesol),
  • les céréales comme l’avoine, le riz et le blé ;
  • les champignons
  • les fruits de mer comme les huîtres,
  • les poissons gras comme le hareng et le thon ;
  • et les viandes.

Rôles biologiques

Régulateur enzymatique, le vanadium participe au transport du potassium, du sodium et du calcium puis renforce l’effet des minéraux dans les dents, le cartilage et les os. Il aide à maintenir un bon niveau de sucre dans le sang, contribue à la prévention des crises cardiaques et à la réduction du mauvais cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Il est impliqué dans la croissance des globules rouges et contribue au métabolisme du fer.

Effets néfastes sur la santé

Un déficit ou un excès de vanadium provoque des effets indésirables sur la santé. En plus de l’infertilité et des désordres osseux, le manque de vanadium dans l’organisme peut être une cause de maladies rénales ou cardiovasculaires. Se traduisant parfois par de la diarrhée, l’excès de vanadium peut engendrer de l’anorexie, un retard de croissance ou une maladie manioco-depressive.

Risques liés aux compléments alimentaires en vanadium

Le vanadium peut interagir avec certains médicaments ; il importe donc de ne pas en prendre même dans le cadre d’une supplémentation sans avis du médecin traitant lorsqu’on suit un traitement médicamenteux.

Par ailleurs, il faut éviter d’en abuser afin d’éviter le surdosage. Le dosage recommandé est compris entre 200 et 1000 mcg.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.