Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPsychologieAdolescentsAdolescent s’opposant à tout
Adolescent s'opposant à tout

Gérer la phase d’opposition chez l’adolescent

La période d’opposition chez l’adolescent est tout à fait normale et nécessaire. Elle ponctue cette étape de développement, marque une acquisition progressive de l’autonomie et permet à l’adolescent de devenir un adulte autonome. Ces comportements oppositionnels qui s’inscrivent dans un élan d’affirmation de soi, peuvent devenir conflictuels et difficiles à gérer au quotidien. Pour faire baisser la tension, il importe d’instaurer une communication ouverte qui permet de faire respecter l’autorité parentale et d’offrir un espace d’échange avec l’adolescent.

L’adolescent s’oppose aux règles et à l’autorité parentale. Il refuse tout ordre établi et les règles que ses parents lui imposent. Tout ou presque, est sujet à contestation et entraîne des disputes houleuses avec les parents : les règles de la maison, les heures de sorties, la tenue vestimentaire, les repas de tables, les devoirs scolaires, etc. Il argumente sans cesse avec un mépris pour tout ce qui représente l’ordre et n’hésite pas à enfreindre délibérément les règles et les consignes.

L’adolescent n’accepte pas les compromis. Il n’est jamais content, critique tout autour de lui, contredit les adultes avec des opinions distinctes de ceux-ci. Il manifeste le désir de faire les choses par lui-même et refuse de suivre les directives émanant des parents. Naissent alors des guéguerres ou des confrontations souvent difficiles à vivre entre l’adolescent et les parents.

Pourquoi l’adolescent s’oppose-t-il à tout ?

L’adolescent s’oppose pour affirmer son autonomie et son individualité. En s’affirmant, l’adolescent cherche à s’éloigner de ses parents. A travers, cette opposition, il cherche à mettre à distance le modèle familial, à marquer sa différence et à manifester son désir d’être reconnu grand. Par cette opposition, l’adolescent adopte une stratégie pour s’émanciper et pour s’autonomiser. Engagé dans un processus de construction de soi différenciée de ses parents, il refuse d’accepter les conseils et points de vue de ses géniteurs pour se dégager des images parentales et de son lien de dépendance.

Comment réagir ?

Pour bien gérer cette période d’opposition, les parents doivent éviter toute autorité absolue, toute attitude stricte et conflictuelle. Une approche communicationnelle permet d’éviter toute dégradation des rapports avec l’adolescent.

Dans cette perspective, il important d’instaurer un dialogue constructif avec des échanges fréquents qui permettent à l’adolescent d’être entendu par ses parents. Ce cadre de discussion est bénéfique à condition toutefois de faire preuve d’une certaine fermeté pour ne pas céder à tous les désirs émanant des adolescents.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.