Etre en bonne santé, c’est une grâce !

Divarius
Lundi 25 août 2014

L’antidépresseur Divarius

Divarius est un antidépresseur qu’on commercialise dans certains pays sous les noms de Deroxat, Paxil ou Seroxat. Il est fabriqué avec de la paroxétine, un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine.

Ce médicament se présente en comprimé sécable de couleur jaune orangé dosé à 20 mg. On l’utilise dans le cadre du traitement d’un épisode dépressif majeur, des troubles obsessionnels compulsifs, du trouble d’anxiété sociale ou phobie sociale, du trouble de la panique avec ou sans agoraphobie, du trouble d’anxiété généralisée et dans les états de stress post-traumatique.

Posologie de Divarius

Le patient doit se traiter avec Divarius en respectant une prise journalière, de préférence le matin pendant le petit-déjeuner. Il est recommandé d’avaler les comprimés et pas de les croquer. Pour le traitement d’un épisode dépressif majeur, la posologie usuelle est de 20 mg par jour. On note que généralement, l’amélioration de l’état de santé du patient est acquise après une semaine de traitement et cela est manifeste à partir de la deuxième semaine.

Une revue et un ajustement de la posologie est possible en cas de nécessité durant les 3 à 4 semaines suivant l’entame du traitement. Dans le cadre du traitement des troubles obsessionnels compulsifs, la posologie quotidienne à respecter est de 40 mg par jour. Mais il faudra débuter à la dose de 20 mg par jour et augmenter progressivement la posologie en suivant des paliers de 10 mg. Si la réponse thérapeutique est jugée insuffisante après plusieurs semaines de traitement, il est possible de faire petit-à-petit une augmentation jusqu’à un maximum de 60 mg par jour.

Le traitement des troubles obsessionnels compulsifs avec Divarius doit se faire sur plusieurs mois afin de s’assurer de la disparition totale des symptômes. Pour le patient souffrant d’un trouble de panique, la posologie recommandée quotidiennement est de 40 mg, avec un démarrage à 10 mg. Progressivement, en fonction de la réponse thérapeutique, une augmentation par paliers de 10 mg peut être faite jusqu’à l’atteinte de la dose recommandée.

Pour traiter le trouble d’anxiété sociale, le trouble d’anxiété généralisée et les états de stress post-traumatique, la posologie journalière recommandée de Divarius est de 20 mg. Une réponse thérapeutique insuffisante peut imposer une augmentation progressive de la posologie par paliers de 10 mg, jusqu’à un maximum de 50 mg par jour.

Effets indésirables de Divarius

C’est au cours des premières semaines de traitement que les effets indésirables de Divarius sont visibles. Et en général, ces effets disparaissent à la longue. Les nausées et les troubles sexuels sont les effets indésirables les plus fréquents du produit car se signalant chez 1 patient sur 10. D’autres ont plutôt une fréquence moyenne.

C’est le cas d’une diminution de l’appétit, les rêves anormaux, la somnolence ou l’insomnie, les maux de têtes, les sensations vertigineuses, la constipation, les vomissements, la diarrhée, le manque d’attention, la prise de poids ou encore l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Dans des cas rares, la prise de Divarius peut engendrer des hallucinations, des convulsions, un bourdonnement d’oreille, des douleurs articulaires, une modification de la tension artérielle et des mouvements involontaires.

Précautions d’emploi de Divarius

Il ne faut pas utiliser cet antidépresseur en association avec des IMAO comme Moclamine et Marsilid. Aussi, Divarius ne doit pas être combiné à des médicaments contenant de la thioridazine et du pimozine. Ces substances peuvent en effet accroitre le risque de troubles du rythme cardiaque. Il est également recommandé de ne pas associer Divarius avec des médicaments à base de métoprolol et de tamoxifène avec lesquels il peut interagir.

En outre, il est conseillé au patient de signaler à son médecin tout traitement en cours fait avec un anticoagulant oral, un antimigraineux de la famille des Triptans, de l’aspirine, un antidépresseur imipraminique, un antiarythmique ainsi qu’un produit de phytothérapie contenant du millepertuis.

Par ailleurs, toute utilisation de Divarius pendant la grossesse sans avis médical est déconseillée. Il est toutefois bon de préciser que le médicament peut être pris par la femme qui allaite car il passe faiblement dans le lait maternel.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.