Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

PMS-Valproic Acid
Jeudi 14 mai 2015, par Julien

L’anticonvulsivant normothymique PMS-Valproic Acid,

Au Canada, l’acide valproïque est commercialisé sous un nom de marque : PMS-Valproic Acid. Destiné à la gestion thérapeutique des crises d’épilepsie, ce médicament est un anticonvulsivant, par ailleurs, prescrit dans le cadre du traitement des troubles de l’humeur, notamment le trouble bipolaire. Disponible sous plusieurs formes (capsule et sirop), il est caractérisé par plusieurs cibles pharmacologiques et est préconisé pour la prévention des crises migraineuses.

PMS-Valproic Acid, présente un intérêt et une efficacité thérapeutiques. Mais, il est contre-indiqué en présence des affections hépatiques ou des troubles du cycle de l’urée. Certains patients peuvent être confrontés à des effets secondaires (nausées, perte de l’appétit, etc.) au cours du traitement.

Indications

Dans le cadre du traitement de l’épilepsie, PMS-Valproic Acid est administré en vue de contrôler plusieurs types de crises, notamment les crises d’absence, les crises tonicocloniques, les crises partielles complexes. Il permet de réduire la fréquence et la gravité des crises.

PMS-Valproic Acid déploie des effets thymorégulateurs qui permettent de stabiliser l’humeur et de traiter, par ailleurs, le trouble bipolaire. Il offre une marge de sécurité thérapeutique dans le cadre du traitement des épisodes maniaques liés à la bipolarité.

Aussi, ce médicament est administré dans le cadre du traitement prophylactique des crises migraineuses. Il réduit considérablement la fréquence des crises migraineuses.

Contre-indications

PMS-Valproic Acid est contre-indiqué en présence d’une allergie à l’acide valproïque ou à l’un des composants entrant dans la formulation du médicament. Il ne doit pas être administré aux patients affectés par une pathologie hépatique, une fonction hépatique significativement diminuée ou par des troubles métaboliques tels que les troubles du cycle de l’urée.

Précautions d’emploi

L’acide valproique traverse le placenta. Ainsi, la prise de ce médicament au cours de la grossesse peut provoquer, chez les fœtus en développement, des malformations du tube neural, des anomalies faciales et cardiaques. Les femmes traitées avec PMS -Valproic Acid et que ne souhaitent pas tomber enceintes, doivent utiliser une méthode contraceptive efficace.

PMS-Valproic Acid passe dans le lait maternel. Pour ce faire, les femmes ne doivent pas allaiter leur bébé au cours du traitement.

Les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux effets secondaires ; c’est pourquoi, la dose initiale doit être plus faible au sein de cette population gériatrique.
Pour éviter l’irritation de la bouche ou de la gorge, les gélules entières de PMS-Valproic Acid sous forme de capsules doivent être avalées. Il est déconseillé de les mâcher, de les écraser ou de les casser. Le sirop peut être mélangé avec un liquide.

Il convient de consulter le médecin traitant et de réduire graduellement la dose prescrite avant d’arrêter le traitement.

Effets secondaires

PMS-Valproic Acid peut provoquer des effets secondaires avec l’apparition des nausées, des diarrhées, des vomissements, des indigestions, des maux de tête, des crampes abdominales, de la constipation, des troubles de la coordination. Des éruptions cutanées, un prurit généralisé, une perte de l’appétit avec une perte de poids et une augmentation de l’appétit avec un gain de poids, peuvent également survenir au cours du traitement.

Auteur: Julien

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.