Être en bonne santé, c’est une grâce !

Stavzor
Jeudi 14 mai 2015

Le normothymique anticonvulsivant Stavzor

Stavzor est le nom de marque d’un médicament qui appartient à la classe pharmacologique des anticonvulsivants ou antiépileptiques. La substance active qui intègre la formulation de cette spécialité pharmaceutique est l’acide valproïque. Ce médicament possède des propriétés normothymiques.

Stavzor est approuvé et commercialisé aux États-Unis pour la gestion thérapeutique du trouble bipolaire et de certaines crises épileptiques. Son efficacité thérapeutique est, également, indiquée pour la prévention des crises migraineuses. L’administration de ce médicament qui nécessite l’élimination de certaines contre-indications, est parfois associée à des manifestations non désirées.

Indications

Stavzor est un médicament antiépileptique normothymique préconisé pour le traitement du trouble bipolaire. Il est spécifiquement conçu en vue de traiter les épisodes maniaques associés au trouble bipolaire. Cette manie est caractérisée par une euphorie, une hyperactivité et une exaltation de l’humeur.

En monothérapie ou en combinaison avec d’autres traitements antiépileptique, Stavzor est indiqué pour la prise en charge thérapeutique des adultes et des enfants de 10 ans et plus, affectés par certaines crises épileptiques. Il s’agit notamment des crises partielles complexes, des crises d’absences simples et complexes.

Stavzor est également prescrit chez les adultes, dans le cadre du traitement préventif des crises migraineuses.

Contre-indications

Une hypersensibilité à l’acide valproïque, au divalproate de sodium ou à l’un des ingrédients intégrant la formulation de Stavzor, constitue une contre-indication. La prescription de ce médicament est contre-indiquée en présence d’une pathologie hépatique, des troubles du cycle de l’urée. En raison des risques de malformations congénitales (anomalie du tube neural, malformations cardiovasculaires) chez le fœtus en développement, ce médicament ne doit pas être administré aux femmes enceintes. Il est déconseillé au cours de la période de l’allaitement.

Précautions d’emploi

Ce médicament doit être absorbé avec un verre d’eau tout en évitant de l’écraser ou de le mâcher. Il doit être pris avec des aliments pour éviter les irritations de l’estomac, en respectant scrupuleusement les fréquences d’administration et les prescriptions médicales.

L’arrêt du traitement ne doit pas être brusque, surtout dans le cadre du traitement des crises d’épilepsie, cela pourrait aggraver l’état de santé du patient.

Compte des risques de somnolence et de ralentissement des habiletés motrices, le patient ne doit pas conduire un véhicule, faire fonctionner une machine dangereuse ou exercer une activité qui requiert un niveau de vigilance accrue, jusqu’à ce qu’ils sachent comment ce médicament l’affecte.

Stavzor peut rendre le patient sensible au soleil. Pour ce faire, ce dernier doit éviter toute exposition excessive aux rayonnements solaires. La consommation des boissons alcoolisées, est déconseillée au cours du traitement.

Pour éviter les interactions médicaments, il est particulièrement important de solliciter l’approbation du médecin traitant avant de combiner Stavzor avec d’autres médicaments.

Effets secondaires

Stavzor peut provoquer des effets indésirables : un état de somnolence, des nausées, des vomissements, des éruptions cutanées, des démangeaisons, une augmentation ou une diminution de la pression artérielle, la perte ou l’augmentation de l’appétit, une perte ou un gain de poids, une gastro-entérite. Lors de l’administration de ce médicament, des maux de tête, la diarrhée ou la constipation, des troubles du cycle menstruel, des troubles de la vision, peuvent, également, affectés certains patients.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.