Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPathologieInfectionsSycosis
Sycosis

Traiter le sycosis suivant ses causes

Le sycosis ou folliculite est une inflammation cutanée des follicules pilo-sébacés. Cette mycose touche généralement les hommes dont l’âge varie entre trente et cinquante ans. La folliculite est une pathologie bénigne localisée dans les régions pilleuses du visage. Le traitement se fait à l’aide d’antibiotiques ou d’antifongiques, en fonction du pathogène.

Le sycosis est généralement d’origine microbienne ou bactérienne. Toutefois, une rhinite persistante peut l’occasionner. Un rasoir peut aussi être à l’origine d’une folliculite. Cette pathologie est multiforme et son traitement est fonction de l’agent causal.

Formes de sycosis

Cette dermatose est classée en trois formes :

  • le sycosis lupoïde ou folliculite cicatricielle : Les lésions sont chroniques et profondes au niveau de la barbe. Elles provoquent la disparition des poils et donnent un aspect mité à la barbe.
  • le sycosis dermatophytique : Il est caractéristique des hommes vivant en milieu rural (les éleveurs de bétails). C’est une mycose d’origine zoophile ou anthropophile. Ses lésions sont moins douloureuses avec la présence singulière de poils cassés, fragiles, ternes et entourés de squames de teint grisâtre. Elles se localisent en particulier au niveau de la lèvre supérieure et développent des foyers de suppuration formant des tumeurs globuleuses et rondes.
  • le sycosis staphylococcique : C’est la forme la plus grave. Il se localise à la base des narines, des joues, du menton, et de la lèvre supérieure. Dans le cas général, le facteur déclenchant de cette affection est une infection de rhinites ou une inoculation dû au rasoir.

Les lésions débutent par des folliculites superficielles et peu banals, les lésions se développent, s’étendent et forment des nappes de pustules. Ces nappes sont squamo-croûteuses, suintantes et excoriées. Dans les cas graves, les lésions peuvent être profondes avec des trous suppurants et des nodules épais.

Causes et symptômes

L’affection est soit d’origine mycosique, causée par un champignon ou dermatophyte ; soit d’origine bactérienne causée par un staphylocoque du genre Staphylococcus ou Propionibacterium.

Lorsqu’elle est d’origine bactérienne, le facteur déclenchant de la dermatose est due à une infection des voies ORL ou à une infection causée par une coupure de rasage. Lorsque la dermatose est d’origine microbienne, le facteur déclencheur est un staphylocoque doré localisé dans les zones humides.

Les signes cliniques d’un sycosis mycosique sont d’une manière générale l’apparition de verrues ou de certaines tumeurs bénignes. En se développant, ces tumeurs s’enflamment et deviennent purulentes : on parle alors de folliculites. Lorsqu’elles s’aggravent, les lésions dérivent en un furoncle et plus tard en un anthrax.

Les signes cliniques d’un sycosis bactérien sont généralement des poussées de boutons formant des pustules situées sur la zone de rasage et pouvant former des croûtes suintantes. Si l’infection n’est pas traitée à temps, elle peut engendrer un état dépressif ou une faiblesse du patient et favoriser la défaillance de son système immunitaire.

Traitements

Avant tout traitement, il est judicieux d’effectuer un prélèvement dans le but de déterminer l’origine de l’infection.

Si l’infection est microbienne, il est préconisé l’application locale d’un antiseptique et d’une crème antifongique sous prescription médicale.

Si l’infection est bactérienne, le traitement consistera en la suppression des foyers infectieux et des facteurs d’irritation. L’utilisation d’un rasoir électrique sera conseillée.

Par contre, si la cause est une rhinite, le lavage au sérum physiologique sera conseillé.

Lorsque le mal est dû à une allergie, le traitement local par antisepsie et par antibiothérapie sur les croûtes est préconisé...

Une application de l’acide fusidique et de mupirocine combat les staphylocoques.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Messages

  • , par METICHE

    bonjour

    je vous demnde de bien vouloir m’orienter afin de trouver un traitement definitif car je me traite depuis des années sans resultat et je pense mon cas situé comme sycosis staphylococcique

    merci

    • , par Eymard

      @METICHE,
      Bonjour, si ça se trouve, vous êtes dans un cercle vicieux où le remède est devenu un agent infectieux. Il faut informer le médecin de cette situation avant d’arrêter le traitement infructueux. L’arrêt du rasage ou du mode de rasage (manuel ou autre) est nécessaire. Les poils longs peuvent être raccourcis au ciseau. La zone affectée peut être traitée par un tamponnement avec du coton imbibée d’eau thermale, 2 à 3 fois par jour jusqu’à complète guérison. Il faut éviter de se laver le visage avec du savon et de l’eau de robinet. Bien que conseillée, demandez l’avis de votre médecin traitant avant d’utiliser de la crème à base d’acide fusidique. Par contre, il faut strictement éviter l’emploi de crèmes contenant des aminosides, des polypeptides ou des sulfamides.
      NB : j’ai dit, si ça se trouve ... ! Merci de consulter un médecin avant de débuter tout traitement.

  • , par tebboub

    salut je vous prie de bien vouloir indiquer c’est possible le traitement efficace de la ma ladie cycosis j’ai consulter le medecin a deux fois mais aucune suite vous demande indiquer d’autre médicament merci

  • , par Eymard

    @Tebboub,
    Bonjour, à noter que le traitement peut durer 3 mois. Vous pouvez consulter un autre médecin, un homéopathe pourrait aussi vous aider. Avez-vous déjà essayé l’eau thermale qui semble plutôt simple mais efficace ? Merci

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.