Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéTraitementsChirurgieCryochirurgie
Cryochirurgie

Cryochirurgie : principe, indications, avantages et inconvénients

La cryochirurgie ou la chirurgie par le froid est une technique chirurgicale qui utilise le froid pour détruire les tissus anormaux, notamment, les tumeurs. Il s’agit d’un traitement chirurgical qui implique la destruction locale des tissus, par exemple ceux d’une tumeur, par le biais d’une congélation rapide. Le chirurgien a, ainsi, recours aux propriétés destructrices du froid, en appliquant, notamment, le froid extrême pour geler et détruire les cellules ou les tissus anormaux ou infectés.

Principe de fonctionnement

La cryochirurgie est une méthode moderne de traitement basé sur le refroidissement des tissus à des températures extrêmement basses en vue de les détruire. La destruction des tissus par congélation est très ciblée en ayant recours à un froid extrême.

Le chirurgien va appliquer sur les lésions à détruire, une source de froid pendant une courte période en vue de générer un choc thermique. La source de froid, couramment, utilisée est l’azote liquide (dont la température est de -196°C), bien que le dioxyde de carbone et l’oxyde nitrique puissent également être utilisés. Cette source de froid gèle instantanément les tissus humains, puis détruire les cellules avec lesquelles elle est en contact, permettant ainsi de tuer les cellules cancéreuses.

C’est la cristallisation de l’eau intracellulaire ou la formation de cristaux de glace au niveau intra et extracellulaire qui provoque la destruction de la membrane et des structures cellulaires, induisant, ainsi, la mort des cellules. Les cellules gèlent, meurent et sont absorbées lentement par le corps. Après la cryochirurgie, les tissus détruits sont progressivement remplacés par des tissus sains.

Le matériel utilisé au cours de la cryochirurgie peut être le coton-tige, le spray ouvert ou les cryodes. Le chirurgien peut également utiliser un équipement d’imagerie, tel qu’une échographie ou réaliser la cryochirurgie sous guidage d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Indications

La cryochirurgie est utilisée pour détruire les tissus anormaux dans le corps humain. Ce traitement chirurgical est bien indiqué en présence des tumeurs pré-malignes et malignes (tumeurs cancéreuses). Une tumeur est un groupe de cellules anormales qui forment une masse.

La cryochirurgie est aussi proposée lorsque le cancer réapparaît après d’autres traitements. Elle est envisagée dans le cadre du traitement du cancer, mais également en cas de lésions précancéreuses cutanées, d’états précancéreux du col de l’utérus, de tumeurs du foie ou des métastases hépatiques.

Ainsi, elle est utilisée sur certains organes internes, tels que le foie, lorsque la pathologie et d’autres problèmes rendent la chirurgie difficile ou risquée, notamment en présence d’un type de cancer du foie appelé le carcinome hépatocellulaire.

Ce traitement est adapté pour bien d’autres pathologies, par exemple, les tumeurs malignes de la rétine (rétinoblastome), les tumeurs palpébrales, les adénomes sébacés, le cancer de la prostate, les verrues, les papillomes.

Avantages et inconvénients de la cryochirurgie

Avantages

La cryochirurgie est moins invasive, elle peut nécessiter une petite incision ou l’insertion d’un petit instrument à travers la peau. La douleur, les saignements et les complications chirurgicales sont de moindre importance. La période de convalescence est réduite. La période d’hospitalisation est de courte durée, parfois le séjour à l’hôpital n’est pas nécessaire.

Inconvénients (effets secondaires)

Les effets secondaires les plus courants de la cryochirurgie sont, les rougeurs, des douleurs localisées mineures à modérées durant les premières heures, l’engourdissement, le picotement, un gonflement au niveau de la zone traitée et l’irritation de la peau. Ces effets secondaires sont presque toujours temporaires.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com, téléphone:+225 47 36 37 67

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.