Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéPathologieDermatosesUrticaire
Urticaire
Jeudi 12 juin 2014, par Julien

L’urticaire, une éruption cutanée suivie de démangeaisons

L'urticaire qui touche 20 % de la population mondiale selon l'OMS, est une inflammation cutanée due à la prise de certains médicaments ou à une allergie à certains produits. Cette affection se caractérise par une apparition de plaques rougeâtres enflées et accompagnées de démangeaisons sévères.

Dans la majorité des cas, la crise d’urticaire ne dure que peu de temps, mais chez certaines personnes un traitement symptomatique est indispensable pour soulager le patient.

Causes

Il n’existe pas un examen sanguin ou autre test pour déceler la cause de l’urticaire. Pour tenter de connaitre la cause réelle de l’urticaire et aider le patient, le médecin se renseigne généralement sur les activités, l’alimentation et la liste des médicaments ingérés.

L’urticaire est la réaction du corps en présence d’un irritant en provenance de l’extérieur. Les causes de l’urticaire sont variées et diverses : médicaments, aliments, produits cosmétiques, piqûres d’insecte, produits chimiques, des infections, des troubles de santé et même l’exposition à une chaleur ou à un froid extrêmes.

Mais l’urticaire est principalement provoquée par les médicaments (30 à 50% des cas) qu’ils soient administrés par voie orale, rectale, cutanée, vaginale ou respiratoire. Les aliments susceptibles de causer l’urticaire sont notamment les œufs, le lait, les noix, le poisson et les fruits de mer, les baies, le chocolat et les tomates. Toutefois, mais ce n’est que dans de rares cas que le café, l’alcool et le tabac peuvent déclencher une crise d’urticaire.

Manifestation et symptômes de l’urticaire

Face à un irritant, l’organisme libère des substances chimiques comme l’histamine, qui est à l’origine de l’urticaire. Cette affection cutanée se manifeste par l’apparition de papules rouges accompagnées de prurit ou de douleurs ou une sensation de brûlure. En règle générale, l’urticaire ne dure pas plus de 24 heures mais, dans certains cas, elle peut durer jusqu’à 6 semaines.

L’urticaire est qualifié de chronique s’il dure plus de 6 semaines. Si l’histamine et d’autres agents inflammatoires sont libérés dans les couches sous-cutanées, l’urticaire peut conduire à l’œdème de Quincke, qui se caractérise par une enflure des muqueuses des lèvres, de la bouche, des intestins, des organes génitaux ou de la gorge.

Traitement et prévention de l’urticaire

Il n’existe aucun traitement curatif contre l’urticaire. Heureusement, cette affection (même l’urticaire chronique) disparaît généralement en moins 7 jours, mais elle peut, dans des cas exceptionnels, durer un an ou plus. Mais le traitement est symptomatique.

Le prurit peut être rapidement éliminé avec des antihistaminiques tels que l’hydroxyzine ou la diphenhydramine. D’autres antihistaminiques comme la desloratadine, la cétirizine, la loratadine ou la fexofénadine peuvent aussi être employés pour soigner l’urticaire chronique ou pour soulager l’urticaire aiguë, s’il persiste plus de 24 à 48 heures.

Dans des cas extrêmes, l’on peut recourir à des corticostéroïdes. En ce qui concerne l’œdème de Quincke, il peut être traité par des injections d’adrénaline ( épinéphrine).

La prévention de l’urticaire consiste, pour chaque individu, à connaitre les produits ou aliments à l’origine de son urticaire afin d’éviter leur utilisation à l’avenir.

Auteur: Julien
Rédacteur chez SainteSante.Com depuis 2014. Julien s’est engagé à la diffusion de l’information sanitaire car pour lui, il s’agit d’une voie royale pour sauver des vies. Voir les articles de Julien.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.