Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéPathologiePneumopathieEmphysème
Emphysème

L’emphysème

L’emphysème est une pathologie respiratoire chronique grave et irréversible. Il est caractérisé par un élargissement anormal permanent de la taille des espaces aériens situés au-delà de la bronchiole terminale, accompagné de la destruction de la paroi des alvéoles pulmonaires. Les alvéoles perdent leur élasticité et ne parviennent plus, au cours de l’expiration, à se vider complètement de l’air qu’elles contiennent. Ainsi, l’air est séquestré dans les poumons, les échanges gazeux deviennent moins efficaces. Aussi, l’air qui n’est pas totalement expulsé entraîne des troubles respiratoires, l’oxygène parvient difficilement dans les poumons et la respiration devient difficile.

L’emphysème est une pathologie pulmonaire progressive qui fait partie des broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO). Il est lié au tabagisme ou à diverses pathologies. La prise en charge thérapeutique requiert l’administration de médicaments ou d’oxygène et dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Classification

Il existe trois types d’emphysèmes.

  • L’emphysème centrobulaire : Il est caractérisé par une destruction de la partie centrale du lobule pulmonaire, en débutant dans les bronchioles respiratoires avant de s’étendre à la périphérie. Ce type d’emphysème est une complication d’une bronchite chronique.
  • L’emphysème pan-lobulaire : Il est marqué par la destruction de la totalité de l’alvéole et du capillaire pulmonaire, de manière uniforme. Avec ce type d’emphysème, des lésions prévalent également au niveau des bases pulmonaires.
  • L’emphysème paraseptal : Circonscrit autour de la plèvre, il affecte la périphérie des lobules pulmonaires constitués de 3 à 5 bronchioles terminales.

Les symptômes

Les symptômes de l’emphysème sont dominés par la gêne respiratoire. Dans un premier temps, le mal apparaît au cours des activités physiques ou lors de la montée des escaliers. Progressivement, il s’aggrave et se manifeste au repos. Les difficultés respiratoires peuvent être aggravées par l’effort ou les infections. Le patient est essoufflé et ressent une oppression au niveau de la poitrine.

La respiration est plus rapide et peut devenir sifflante. Quant à l’expiration, elle est plus longue. L’effort soutenu au cours de la respiration normale a pour conséquence, une fréquente fatigue musculaire.

Le tableau clinique est également caractérisé par une toux persistante qui devient chronique, des expectorations et un amaigrissement.

Causes

L’emphysème peut survenir de façon spontanée. Aussi, cette pathologie peut être liée au tabagisme ou à des dommages localisés au niveau des poumons à la suite d’un tabagisme passif ou actif, d’une exposition aux toxines contenues dans l’air ou aux polluants aériens. L’emphysème peut être la complication d’une pathologie respiratoire, notamment la bronchite chronique.

Par ailleurs, l’exposition aux produits chimiques, l’obésité et la pollution de l’air, constituent des facteurs de risque.

Diagnostic

La radiographique pulmonaire de face et de profil, permet d’identifier des changements et de mettre en évidence la présence d’une infection au niveau des poumons. Les zones affectés par l’emphysème son perceptibles par le biais d’un scanner thoracique.

Traitement

L’arrêt du tabac ou le sevrage tabagique est un impératif. Dans le cadre du traitement de l’emphysème, cette mesure doit être associée à une limitation de l’exposition aux polluants aériens et aux produits chimiques nocifs dans le milieu professionnel.

Le traitement permet essentiellement de soulager les symptômes, de traiter les complications, de freiner la progression de la maladie et d’améliorer la qualité de vie du patient.

Pour ce faire, les bronchodilatateurs sont prescrits en vue de soulager les symptômes de l’emphysème. Quant aux antibiotiques, ils permettent de lutter contre les infections respiratoires qui surviennent couramment chez les patients affectés par l’emphysème, notamment la bronchite aigüe, la pneumonie.

L’oxygénothérapie peut être nécessaire en vue de soulager certains malades. Dans d’autres cas, une transplantation pulmonaire ou une ablation chirurgicale des zones emphysémateuses non-fonctionnelles, est recommandée.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.