Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéPathologiePneumopathiePleurésie
Pleurésie
Samedi 16 mai 2015

L’épanchement liquidien de la plèvre

On parle d'épanchement liquidien de la plèvre ou de pleurésie lorsqu'il y a une accumulation de liquide dans la cavité pleurale avec pour signes cliniques, des difficultés respiratoires ou des douleurs thoraciques. Plusieurs facteurs, entre autres, l’insuffisance cardiaque, la pneumonie, le cancer, peuvent être à l’origine de l’épanchement liquidien de la plèvre. Le traitement de la cause-jacente constitue un des objectifs thérapeutiques de la prise en charge médicale de la pleurésie.

La plèvre est une membrane protectrice fine. Elle est constituée de deux feuillets, l’un recouvre l’intérieur de la cage thoracique, l’autre enveloppe le poumon. Ils sont séparés par un espace virtuel appelé la cavité pleurale.

Différents types d’épanchement pleural liquidien

Le liquide présent entre les deux feuillets pleuraux peut être du sang. Dans cas, il s’agit d’un hémothorax qui est un épanchement de sang dans l’espace pleural.

Le chyle est un liquide laiteux blanchâtre présent dans les vaisseaux lymphatiques. Il est composé de lymphe et de graisse. Le chylothorax est l’épanchement de ce liquide (le chyle) dans la cavité pleurale.

La pyothorax est l’épanchement du pus entre les deux feuillets de la plèvre.

L’hydrothorax est la présence de liquide séreux dans l’espace pleural.

Symptômes

Les symptômes de l’épanchement liquidien de la plèvre sont marqués par une douleur thoracique d’apparition progressive et la dyspnée. La douleur thoracique est plus vive lorsque le patient effectue une inspiration profonde ou lorsqu’il tousse. Une toux sèche se manifeste également avec le changement de position. Les difficultés respiratoires affectent le sujet lorsque l’épanchement est important. Aussi, l’essoufflement est intense lorsque le malade se couche sur le côté atteint. La respiration est également rapide.

En fonction de la cause de l’épanchement liquidien de la plèvre, le malade peut être affecté par la fièvre, une altération marquée de l’état général, des œdèmes, un amaigrissement, des signes abdominaux.

Causes

L’insuffisance cardiaque est une cause fréquente de l’épanchement liquidien de la plèvre. Cette accumulation de liquide dans l’espace pleural peut également résulter d’une infection pulmonaire, d’une tuberculose, d’une pneumonie, d’une embolie pulmonaire, d’un infarctus pulmonaire.

Le cancer (du poumon, du sein), la pancréatite, la cirrhose, les maladies rénales et le traumatisme du thorax, peuvent également provoquer le développement d’un épanchement liquidien au niveau de la plèvre.

Diagnostic

Un épanchement liquidien de la plèvre peut être diagnostiqué par le biais d’une tomodensitométrie thoracique et d’une radiographique thoracique de face et de profil. Une ponction pleurale permet également de confirmer le diagnostic. Elle permet de voir l’aspect du liquide et de l’analyser.

Traitement

L’objectif du traitement vise à retirer le liquide, à empêcher une nouvelle accumulation en déterminant et en traitant, par ailleurs la cause de l’accumulation de liquide dans l’espace pleural.

Outre l’évacuation du liquide pleural, la prise en charge médicale varie considérable en fonction de la cause. Les antibiotiques sont administrés en vue de traiter une infection responsable de l’épanchement pleural, notamment, la pneumonie. La chimiothérapie ou la radiothérapie est utilisée en présence d’un cancer. L’épanchement pleural, résultant d’une insuffisance cardiaque, peut être traité avec des diurétiques et des tonicardiaques.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.