Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Actinerval, anticonvulsivant antidouleur et thymorégulateur

Actinerval

Commercialisé en Argentine avec la carbamazépine pour substance active, Actinerval est un anticonvulsivant qui déploie des actions normothymiques et neuropathiques. Ce remède pharmaceutique disponible en comprimés est prescrit en neurologie et en psychiatrie pour le traitement des crises épileptiques, du trouble bipolaire et des douleurs névralgiques. Ce médicament peut parfois provoquer des effets non désirés tels que les étourdissements, les nausées, la sécheresse buccale.

Actinerval est utilisé en psychiatrie en vue de traiter les troubles de l’humeur, en l’occurrence le trouble bipolaire ou psychose maniaco-dépressive. Agissant comme un stabilisateur de l’humeur, il est préconisé dans le cadre de la prise en charge thérapeutique des états maniaques ou hypomaniaques et dans le traitement prophylactique du trouble bipolaire chez les patients qui présentent une hypersensibilité au lithium.

Actinerval est également indiqué pour le traitement des troubles épileptiques, en particulier, les crises partielles complexes, généralisées tonico-cloniques ainsi que les crises partielles simples.

Activerval est également administré en présence des douleurs des nerfs telles que la névralgie du trijumeau, du glossopharyngien ainsi que la neuropathie diabétique.

Contre-indications

Une hypersensibilité à la carbamazépine ou à l’un des excipients et une allergie à l’un des composés des antidépresseurs tricycliques (amitriptyline, désipramine, imipramine), constituent des contre-indications à l’utilisation thérapeutique de ce médicament.
Actinerval ne doit pas être utilisé par les patients ayant des antécédents liés à une dépression médullaire. L’administration concomitante avec les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) est contre-indiquée. Le traitement avec les IMAO doit être interrompu pendant 14 jours avant d’instaurer la thérapie avec Activernal.

Précautions d’emploi

La prise de ce médicament peut entrainer un état de somnolence ou une altération de la vigilance qui peut entraver la conduite automobile ou la manipulation des machines dangereuses. Cet état de somnolence peut être amplifié par l’alcool ; la consommation des boissons alcoolisées, doit être évitée pour ne pas aggraver les effets secondaires du médicament.

Actinerval ne doit pas être utilisé avec certains médicaments, notamment les anticoagulants oraux ou les contraceptifs oraux, car il réduit l’activité de ces substances médicamenteuses. Il peut interagir avec bien d’autres médicaments. Par conséquent, le patient ne doit pas associer Actinerval avec d’autres médicaments sans aviser son médecin traitant.

Les femmes ne devraient pas utiliser ce médicament au cours de la grossesse et de la période de l’allaitement. Celles qui sont enceintes ne doivent pas entamer ou arrêter la thérapie sans l’avis du médecin traitant. Actinerval peut avoir des effets néfastes sur le fœtus en développement. Le passage de la carbamazépine dans le lait maternel peut être nocif pour le nourrisson.

Effets secondaires

Les vertiges, la somnolence, les nausées, les irritations gastriques, les vomissements sont les effets secondaires les plus fréquents lors de la phase initiale du traitement. L’ataxie, la vision, les éruptions cutanées, des altérations de la pigmentation de la peau, une perte de l’appétit, la sécheresse buccale, des maux de tête, peuvent également survenir au cours du traitement.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.