Être en bonne santé, c’est une grâce !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Neugeron, anticonvulsivant et régulateur de l’humeur

Neugeron

Neugeron est un médicament utilisé pour le traitement des crises épileptiques et des douleurs neuropathiques. Cet anticonvulsivant dont le principe actif est la carbamazépine, sert aussi à stabiliser l’humeur. Il est notamment administré pour la prise en charge thérapeutique du trouble bipolaire.

Disponible au Mexique sous forme de comprimés ou de suspensions buvables, Neugeron est un anticonvulsivant et régulateur de l’humeur indiqué pour le traitement des crises épileptiques et des troubles de l’humeur, en particulier le trouble bipolaire. Il est également préconisé dans le cadre du traitement des douleurs neuropathiques. Il s’agit d’un médicament efficace qui peut toutefois causer, chez certains patients, des effets indésirables (les sensations de vertige, les maux de tête, les douleurs abdominales) au cours du traitement.

Indications

Dans le cadre du traitement des crises épileptiques, Neugeron est indiqué en présence des crises psychomotrices et des crises généralisées primaires et secondaires à composantes tonico-cloniques. Il permet aussi de traiter les crises partielles dominées par une symptomatologie simple ou complexe.

Neugeron est un antiépileptique doté de propriétés normothymiques. Il est utilisé en psychiatre en vue de traiter les troubles de l’humeur tels que la psychose maniaco-dépressive ou trouble bipolaire. Ce trouble psychiatrique est caractérisé par une alternance des épisodes maniaques et dépressifs. L’efficacité de Neugeron contribue au traitement des accès maniaques et au traitement préventif des rechutes dans le cadre du trouble bipolaire ou psychose maniaco-dépressive.

Neugeron est également administré pour traiter les douleurs neuropathiques telles que la névralgie du trijumeau, la névralgie post-herpétique, la neuropathie diabétique.

Contre-indications

Neugeron est un médicament contre-indiqué en présence d’une hypersensibilité à la carbamazépine, à l’un des excipients et aux antidépresseurs tricycliques (l’imipramine, la désipramine, l’amitriptyline, etc.). Certains patients ne doivent jamais utiliser ce médicament, il s’agit notamment de ceux qui ont des antécédents liés à une dépression de la moelle osseuse ou à une porphyrie hépatique (porphyrie intermittente aiguë). Un bloc auriculo-ventriculaire ou un trouble de la conduction de l’influx nerveux au niveau de la jonction auriculo-ventriculaire, constitue également une contre-indication.
Neugeron ne doit pas être administré simultanément avec les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO).

Précautions d’emploi

Neugeron doit être administré avec beaucoup de précautions chez les personnes âgées et les enfants âgés de 0 à 3 ans. Les femmes enceintes et celles qui allaitent ne peuvent prendre ce médicament qu’après une évaluation du rapport bénéfice risque et sous une surveillance médicale particulière et régulière. La fonction hépatique doit être évaluée avant le début de la thérapie et une fois par semaine au cours du premier mois de traitement.

L’arrêt du traitement ne doit pas être brusque. Il convient de cesser l’administration de ce médicament de façon graduelle, après avoir consulté le médecin traitant.

Pour éviter les interactions alimentaires, ce médicament ne doit pas être utilisé avec le pamplemousse ou le jus de pamplemousse. La consommation de l’alcool doit être évitée pendant le traitement.

Par ailleurs, pour éviter les interactions médicamenteuses, Neugeron ne pas être utilisé avec certains médicaments : le phénobarbital, la phénytoïne, l’oxcarbazépine, les diurétiques, les anticoagulants oraux, les contraceptifs oraux.

Effets secondaires

Les nausées, les vomissements, les sensations de vertige, la fatigue, les douleurs abdominales les diarrhées, la diplopie, les acouphènes, sont des manifestations non désirées qui peuvent survenir au cours du traitement. D’autres effets secondaires peuvent, également, apparaître, il s’agit, notamment, des maux de tête, des dermatoses, de l’augmentation du poids, des troubles de l’accommodation visuelle.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.