Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles nerveuxAgitation psychomotrice et homéopathie

Traiter l’agitation psychomotrice par homéopathie

Agitation psychomotrice et homéopathie

L’agitation psychomotrice est un trouble du comportement caractérisé par une expression motrice désordonnée et inadaptée, d’intensité et de durée variables. Cette activité motrice, plus ou moins explosive, est marquée par des excès au niveau du comportement moteur chez le sujet qui éprouve des difficultés pour rester immobile ou assis ; il est dominé par une nécessité compulsive de se déplacer. Cette hyperactivité motrice ou cette instabilité motrice est non-productive et n’obéit pas à un plan comportement élaboré.

Manifestations

L’agitation psychomotrice est dominée par un ensemble de signes et de symptômes marqués par la répétition d’activités motrices qui ne servent à rien, voire inutiles ; elles sont dénuées de tout sens ou de tout but. Le sujet se tord les mains, secoue les pieds, effectue des va-et-vient dans une pièce de la maison, il tapote le pied sur le sol. Il y a donc une production exagérée et incohérente d’actes moteurs. Il ne tient pas en place et effectue des gestes répétés. Il ne cesse de bouger une partie de son corps, avec des mouvements effrénés de la langue et semble incapable d’arrêter ces mouvements. Il manipule en permanence des objets. Il peut se mettre à crier, à vociférer ou à se plaindre à haute voix. Ces comportements qui perturbent l’environnement familial ou social, peuvent être associés à une agressivité verbale ou physique, avec des actes nuisibles, dirigés contre soi ou autrui.

Causes et facteurs de risque

Les troubles psychiatriques, notamment, les dépressions graves, les troubles anxieux, les troubles obsessionnels compulsifs, sont susceptibles d’entraîner une agitation psychomotrice. Cet état d’agitation peut être induit par un trouble bipolaire, des attaques de panique, un stress post-traumatique, une démence, une claustrophobie ou un délire. Certains médicaments (les antipsychotiques atypiques) et la dépendance à l’amphétamine, peuvent également provoquer une agitation psychomotrice. D’autres facteurs sont également mis en cause : la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, les traumatismes crâniens, le sevrage alcoolique.

Traitement de l’agitation psychomotrice

L’agitation psychomotrice constitue l’une des indication de Kalium bromatum. Pour en venir à bout, il est recommandé d’en prendre à la dilution 15 CH à raison de 5 granules en par jour.

Ce remède est bien indiqué lorsque le sujet manipule sans arrêt un objet et ne cesse de bouger une partie de son corps, en l’occurrence, les mains et les doigts.

L’agitation psychomotrice associée à la violence peut être atténuée en ayant recours à Mercurius solubilis 9 CH, à hauteur de 5 granules quotidiennement.

Tarentula hispana déploie également des vertus thérapeutiques en présence d’une agitation psychomotrice chez les sujets constamment en mouvement avec une activité physique excessive ou qui touchent à tout. La posologie consiste à absorber 5 granules issus de la dilution 9 CH, au coucher.

Quand consulter un médecin ?

Une absence d’amélioration ou une aggravation de l’agitation psychomotrice, malgré les traitements, constitue un motif de consultation médicale. Il convient de prendre un rendez-vous avec le médecin traitant ou un psychiatre, quand la souffrance du patient est manifestement significative. Cette production désordonnée et exagérée d’actes moteurs est une urgence lorsqu’elle est d’intensité bruyante ou associée à une excitation psychique, motrice et à une instabilité émotionnelle. Elle est également une urgence quand elle est liée à un sevrage alcoolique, à la toxicomanie, à la schizophrénie, à des syndromes dépressifs, à l’épilepsie ou à une démence sénile.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.