Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles nerveuxLipothymie et homéopathie

Traiter la lipothymie par homéopathie

Lipothymie et homéopathie

La lipothymie est un malaise bénin, passager et bref qui n’aboutit pas à une perte de connaissance totale. Ce phénomène sans gravité, est caractérisé par un fléchissement de la conscience avec une impression angoissante ou une sensation d’évanouissement imminent. Ce trouble physiologique est une forme mineure de syncope au cours de laquelle les fonctions circulatoires et respiratoires sont maintenues. Elle peut précéder la perte de connaissance totale qui survient lorsqu’il s’agit d’une syncope ; elle est ainsi considérée comme étant le premier degré de la syncope. Parfois, elle peut rester isolée sans mener à la perte de connaissance totale.

Manifestations

Le sujet est confronté à une sensation de faiblesse au niveau des membres inférieurs, entend ce qui se passe autour de lui, mais il a une impression de tête vide. Dans cet état de faiblesse généralisée, associée à une diminution du tonus, il éprouve le besoin de s’allonger ou de s’asseoir. Le corps semble perd ses forces. Une sensation de vertige prédomine avec un brouillard visuel, une fatigue extrême, des troubles de l’audition (bourdonnements d’oreilles, tintements), une oppression respiratoire. Des troubles passagers de la conscience sont également présents, avec également, une pâleur du visage, des palpitations, des tremblements, une hypersudation et des sueurs froides. Cette symptomatologie très variée, apparaît de façon progressive.

Causes

Les causes de la lipothymie sont multiples. La lipothymie est généralement d’origine vaso-motrice avec notamment une moindre irrigation du cerveau. La quantité d’oxygène qui parvient au cerveau étant insuffisante, la pression sanguine chute brusquement et provoque un malaise lipothymique. Cette mauvaise irrigation du cerveau peut également provenir d’un ralentissement du rythme cardiaque, consécutif à une suractivité du nerf vague. Une lipothymie peut survenir à la suite d’une hypoglycémie (manque de sucre dans le sang), d’une émotion intense, d’une douleur extrême, d’une contrariété importante. Elle est, également, favorisée par une forte fatigue physique ou nerveuse, le surmenage, le stress, la peur provoquée par les phobies. Aussi, l’effort ou l’arrêt soudain d’effort, la chaleur extrême dans un espace fermé, la déshydratation et les changements brusques de pression artérielle, peuvent être des facteurs déclencheurs.

Quand consulter un médecin ?

Une consultation médicale est vivement recommandée quand le malaise lipothymique excède 3 minutes ou survient chez un enfant, un sujet affecté par le diabète ou par un problème cardiaque. Il est, également, préférable de consulter lorsque la lipothymie survient fréquemment ou est associée à des tremblements ou à des convulsions.

Traitements homéopathiques de la lipothymie

Moschus 7 CH est une souche homéopathique couramment préconisée en présence d’une lipothymie. Elle est agissante lorsqu’il s’agit d’une lipothymie provoquée par la fatigue ou le stress.

La posologie consiste à absorber 5 granules, trois à quatre fois dans la journée. La lipothymie consécutive à une émotion violente et dominée par une sensation de faiblesse, peut nécessiter la prescription de Gelsemium 7 CH, à hauteur de 5 granules par jour ; cette prise doit être répétée au moment du malaise lipothymique.

Pulsatilla 5 CH est administré en cas de lipothymie déclenchée par la chaleur, à hauteur de 5 granules, à répéter plusieurs fois dans la journée, si nécessaire.

Lorsqu’une contrariété ou une mauvaise nouvelle induit une lipothymie, le remède approprié est Ignatia 9 CH, à raison de 5 granules, à répéter au cours de la journée, au moment de la survenue du malaise.

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.