Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéAnatomieAbdomen ou ventreAnatomie de l’iléon
Anatomie de l'iléon
Vendredi 15 mai 2015

Iléon, troisème partie de l’intestin grêle

Précédé du jéjunum, l’iléon est la partie finale de l’intestin grêle se prolongeant jusqu’au cæcum, la première partie du côlon. L’élément qui le relie au côlon est appelé jonction iléo-cæcale. Cette partie de l’intestin grêle joue un rôle important dans l’absorption des nutriments.

L’iléon est un élément qu’on repère dans l’anatomie du système digestif. C’est la partie terminale de l’intestin grêle positionnée en amont du côlon et en aval du jéjunum. Ses fonctions sont essentielles à la bonne absorption des nutriments dans le processus digestif, des fonctions parfois prises en charge par le jéjunum.

Structure

Plus fin que le jéjunum, l’iléon fait environ 4 mètres de long. Elle présente en outre une couleur plus pâle que le jéjunum. Cette partie de l’intestin grêle possède des muscles lisses qui exercent des mouvements de péristaltisme (contractions musculaires). On la différencie réellement des autres endroits de l’intestin grêle par la présence de plaques de Peyer sous la muqueuse intestinale. Ces plaques sont des agrégations de tissus lymphoïdes qui contiennent des lymphocytes dont le rôle est d’assurer une protection immunitaire. L’iléon a un pH neutre ou légèrement alcalin car compris entre 7 et 8.

Fonction

La principale fonction de l’iléon est de poursuivre l’absorption des nutriments tels que l’eau, la vitamine B12 et les électrolytes. Cette partie de l’intestin grêle dispose de villosités et microvillosités qui favorisent l’absorption des sels biliaires. L’iléon participe à la régulation du passage du bol alimentaire vers le côlon grâce à un sphincter iléo-cæcal.

Pathologies

Diverses pathologies peuvent perturber le bon fonctionnement de l’iléon. On peut citer à ce propos l’iléite qui est une inflammation de l’iléon provoquant des douleurs abdominales au niveau de la fosse iliaque droite, à droite et légèrement en dessous du nombril.

On note aussi l’apparition de tumeurs qui se développent à partir de la muqueuse de l’iléon, c’est-à-dire de la couche de cellules qui recouvre son intérieur. Certains cas de lymphome (cancer de divers éléments du sang) sont diagnostiqués à la suite d’une atteinte de l’iléon.

Chirurgie

Quand le côlon est malade, sa liaison avec l’iléon peut être interrompue. On pratique dans ce cas une ileo-colostomie, une intervention chirurgicale qui consiste donc à relier l’iléon au côlon. Le chirurgien pratique une colectomie partielle (ablation d’une partie du côlon) afin de rétablir la continuité du tube digestif. Il est bon d’indiquer que cette chirurgie est possible quand le problème se situe au niveau de la partie initiale du côlon (le cæcum). La portion malade du côlon est enlevée et le reste est relié à l’iléon. Le chirurgien réalise pour cela des sutures manuelles en utilisant généralement une agrafe mécanique.

En cas d’ablation du rectum, on réalise souvent un acte chirurgical dont le but est de remplacer le rectum par une portion d’iléon. Cette opération est appelée iléorectocoloplastie. On s’y prend en prélevant un fragment d’intestin dans l’iléon qu’on dispose ensuite entre la partie finale de l’intestin et l’anus. Ce fragment devient un néorectum car un nouveau réservoir est mis en place pour accueillir les matières fécales. Dans le cadre de cette intervention, il est nécessaire de faire une ileostomie temporaire pour une cicatrisation des anastomoses mises en place en amont et en aval du nouveau rectum et pour une bonne dérivation des matières fécales.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.