Être en bonne santé, c’est une grâce de Dieu !

Le contenu de notre site est fourni à titre informatif. Il ne peut pas servir de prescription, ni remplacer un avis médical.
Veuillez consulter votre médecin ou tout autre professionnel de la santé en priorité.

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesInsomnies et homéopathie

Remédier aux insomnies par homéopathie

Insomnies et homéopathie

L’insomnie est un trouble du sommeil. Elle est caractérisée par des difficultés pour s’endormir ou rester endormi. Le sommeil est soit absent, soit insuffisant. Les séquences réduites de sommeil en termes de durée, ne sont pas suffisamment prolongées pour être de bonne qualité ou réparatrices. Ainsi, le sommeil du sujet insomniaque est non réparateur ou de mauvaise qualité, avec parfois un réveil trop précoce le matin ou une série de réveils au cours de la nuit (sommeil intermittent avec des réveils nocturnes). Le sommeil est, alors, léger et irrégulier.

L’insomnie peut également se manifester par une fatigue au réveil, une somnolence diurne, au cours de la journée. Le sujet qui ne dort pas (suffisamment) peut être confronté à une baisse de l’attention, des troubles de la concentration ou la mémoire.

Les répercussions de l’insomnie, peuvent être une humeur instable, une diminution de la vigilance ou des performances. Un état anxieux, une baisse de la motivation ou des maux de tète, peuvent également s’installer. L’insomnie peut interférer avec les activités de la vie quotidienne, générant des maladresses physiques susceptibles de provoquer des accidents chez les conducteurs ayant un niveau réduit de vigilance ou affectés par des troubles de la concentration.

L’insomnie est dite temporaire lorsqu’elle survient pendant quelques nuits et n’excède pas trois semaines. Elle peut être généralement liée à un évènement difficile ou stressant (perte d’un être cher ou d’un emploi), à un environnement bruyant, à la prise de café, du tabac (la nicotine), de l’alcool ou de certains médicaments (corticoïdes, décongestionnants).

L’insomnie est dite chronique lorsqu’elle se manifeste fréquemment, environ trois fois dans la semaine, pendant quatre semaines au moins. Elle peut être la conséquence d’une dépression, des troubles anxieux généralisés, d’un traumatisme crânien ou d’autres pathologies telles que le diabète, l’arthrite, l’asthme ou l’hyperthyroïdie. Ainsi, les pathologies psychiques, physiques aigües ou chroniques, peuvent perturber le sommeil pendant une longue période. L’apnée du sommeil peut également provoquer une insomnie.

Traitements homéopathiques de l’insomnie

Une panoplie de médicaments homéopathiques s’avèrent efficaces dans le cadre du traitement de l’insomnie.

  • Luesinum est bien indiqué pour les sujets qui ne parviennent pas à dormir la nuit. Ils pourront retrouver le sommeil en absorbant 5 granules issus de la dilution 15 CH, avant de dormir.
  • Dans le cas spécifique des insomnies survenant après la prise de certaines substances (café, tabac, alcool) ou qui sont consécutives à une nervosité, une agitation physique ou une surexcitation favorisée par une grande émotion, notamment une joie intense, Coffea cruda 5 CH est le remède approprié. La posologie consiste à prendre 3 granules, trois fois par jour.
  • Pour les sujets qui ne parviennent pas à retrouver le sommeil après une activité physique ou un effort musculaire intense, Arnica montana 9 CH est bien indiqué, à raison de deux granules, à prendre au coucher.

Quand consulter un médecin pour insomnie ?

L’insomnie est inquiétante lorsqu’elle est chronique ou résiste face aux mesures ou traitements initiés en vue de retrouver le sommeil de qualité. Une consultation médicale s’impose, alors, surtout si l’insomnie perturbe le quotidien ou provoque des difficultés de fonctionnement au cours de la journée.
Il est important d’envisager cette consultation avant l’aggravation des troubles de la vigilance, de l’attention ou avant la survenue de certaines complications telles qu’une baisse de la productivité, des risques d’accidents ou de graves problèmes psychiques (dépression).

Directeur de publication: Julien Eymard A, email:contact@saintesante.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.