Être en bonne santé, c’est une grâce !

Sainte SantéHoméopathieMaladies traitéesTroubles neurologiquesTroubles du comportement et homéopathie
Troubles du comportement et homéopathie
Lundi 9 mai 2016

Soigner les troubles du comportement par homéopathie

Un comportement est une façon d’agir ou de se conduire qui laisse entrevoir les actions, des activités ou des réponses observables. Lorsque le comportement est perturbé, inadapté, excessif, compulsif ou susceptible de porter atteinte à l’entourage ou à la personne, elle-même, il s’agit d’un trouble du comportement. Ces troubles affectent négativement le bien être et le comportement. Ce sont des comportements qui s’expriment en dehors des normes et règles sociales et peuvent être, par conséquent, nuisibles à la société et à l’individu. Les troubles de comportement se manifestent par des comportements inhabituels et atypiques, marqués par une hyperactivité, l’impulsivité, une agressivité excessive, des sauts d’humeur, une faible capacité d’adaptation, des changements d’humeur, de pensée ou de comportement qui ne s’inscrivent plus dans les normes sociales, entre autres.

Les personnes affectées par un trouble de comportement, peuvent être agressives ou éprouver des difficultés d’intégration sociale. En règle générale, les symptômes d’un trouble de comportement sont : l’anxiété, la phobie, l’irritabilité la colère, la nervosité, les problèmes d’attention, la dépression, l’agitation, l’hyperactivité ainsi que la boulimie et l’anorexie (trouble du comportement alimentaire).

Les troubles du comportement qui s’expriment sous plusieurs formes peuvent être dus à des épisodes dépressifs, aux toxiques (drogues, alcool), à des problèmes émotionnels, à l’insomnie, à la prise de certains médicaments. Aussi, des dommages cérébraux, des facteurs héréditaires, une souffrance affective, des conflits familiaux, des traumatismes psychiques, des pathologies organiques, peuvent être à l’origine d’un trouble du comportement.

Traitement des troubles du comportement

L’homéopathie peut grandement contribuer au bien-être et à la santé émotionnelle des sujets. Ces derniers peuvent retrouver le calme émotionnel et un certain équilibre psychique, grâce aux effets bénéfiques des différents médicaments.

Lorsqu’il s’agit du trouble du comportement dominé par des syndromes dépressifs, l’anxiété, le trac, une émotivité exacerbée, des réactions contradictoires et paradoxales, Ignatia amara est bien indiqué. Ce remède permet de gérer efficacement les sujets qui se mettent en colère pour des futilités et sont apparemment insensibles face à une situation grave.

Généralement, face à ces troubles de l’humeur et aux syndromes dépressifs, la dilution 15 CH est prescrite, à raison de 5 granules une à deux fois par jour. La dilution 9 CH est recommandée, lorsqu’il s’agit de lutter contre l’anxiété, avec notamment, 5 granules le matin et le soir.

Actaea Racemosa est également recommandé en présence des troubles du comportement, caractérisés par des troubles de l’humeur, l’insomnie. La posologie préconisée est de 5 granules au coucher.

Avec des troubles du comportement qui laisse apparaître des colères impulsives (colère violente, à début et à fin brusque, sans ressentiment ou déclenchée par le moindre incident), une hypersensibilité nerveuse aux bruits, à la douleur et aux odeurs, l’irritabilité et l’agressivité ; le recours aux vertus thérapeutiques de Nux vomica est grandement bénéfique. C’est un médicament qui est également administré aux sujets dépressifs, affectés par des troubles émotionnels. Cinq granules d’une dilution élevée (15 CH) peuvent être préconisés quotidiennement, au coucher pendant une longue période.

Lycopodium est un remède qui est également utilisé dans le cadre du traitement des troubles du comportement. Il est approprié chez les sujets qui laissent apparaitre des explosions de colères, des comportements violents et autoritaires, une alternance d’irritabilité et de dépression. Pour une meilleure efficacité du traitement, la posologie la mieux adaptée sera définie en fonction de la nature des comportements inadaptés et prédominants, chez le sujet.

Quand consulter ?

En l’absence d’amélioration, la consultation d’un spécialiste s’avère indispensable. Dans le cadre du traitement des troubles du comportement, le recours à un psychologue, un psychiatre ou une psychothérapeute, est nécessaire en présence des troubles persistants, des comportements dangereux pour le sujet ( automutilation), d’une tendance suicidaire, d’une souffrance psychique intense qui perturbe la qualité de vie sociale, professionnelle ou scolaire.

Messages

  • 30 janvier 2018, 11:14, par Mme MAKHLOUF

    j’ai un enfant de ans , il a des trouble de l’attention mais des trouble de comportement . C’est un enfant adopter a l’age de 6 mois et demi , en Algérie ,je ne connait pas ses parents . la sa commencer le plus en CP, des forts crise ,il sortait de classe . Je voudrais de l’aide SVP . J’ai fait consulter chez un psychiatre pour son état il ma dit je ne lui donne pas de médicament il en a pas besoin, alors je me retourne ver vous.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.